La musique libre est souvent associée – quand son existence est connue – à une musique de moindre qualité. Et oui, si elle est gratuite, c’est bien qu’elle n’a pas suffisamment de qualité pour être vendu, non ? Et bien non! Voici encore l’illustration que poser des questions dans les mauvais termes ne fait qu’ orienter la réponse mais ne fait guère avancer le schmilblick…

Il y a donc des tas de raisons de donner à écouter sa musique gratuitement : éthiques, stratégiques (acquérir une visibilité) voire commerciales (rappelons les choix de Nine Inch nails ou de Radiohead de mettre leur album en téléchargement à prix libre et réalisant au passage un excellent coup de com’ avec des répercussions… commerciales), il reste le fait que la proportion de choses intéressantes dans les musiques libres restent à peu près la même que dans la musique qu’on appellera faute de mieux « commerciale ». Si on est optimiste, on évaluera cette part à 20 à 30%, si on est pessimiste (réaliste ?) on dira 10 %…

Vous voulez des preuves qu’il existe des œuvres libres de droit de qualité ? Allez jeter un œil (et une oreille) sur le site Ziklibrenbib qui se propose de faire le tri dans l’océan du web et de glaner les pépites de la musique libre sur internet. Un travail d’intérêt général classé par genre musical avec une présentation succincte, la possibilité de faire des commentaires et le lien vers la source (label, Dogmazic, Bandcamp, site perso, etc). De plus Ziklibrenbib propose également une présentation claire de ce qu’est le champ du libre et  les licences Creative Commons appliquée à la musique  mais pas seulement et des enjeux en cours. Pour ne rien gâter, le site est beau et bien pensé et devient rapidement une porte d’entrée privilégiée vers la musique libre de qualité.

Je vous propose une mini-sélection hétéroclite (folk, ambient, metal, electronica…) établie à partir des centaines de références de Ziklibrenbib, une initiative originale et à soutenir de collègues bibliothécaires…

A consulter également sur le même sujet :

http://archive.org/index.php
http://framazic.org/

Categories : A découvrir

3 réponses

  1. Ziklibrenbib « MAMusique – Site musical de la Médiathèque André Malraux Béziers Méditerranée dit :

    […] l’article sur BMOL : http://bmol.bm-grenoble.fr/ziklibrenbib/ Évaluez ceci :Share this:TwitterFacebookWordPress:J'aimeSoyez le premier à aimer […]

  2. Julien dit :

    Merci pour cette précision fort utile…

  3. Bonjour Julien et merci beaucoup pour cet article et les compliments qui vont avec, ça fait chaud au cœur !
    Juste une précision : on ne parle pas de musique libre de droit, pour la simple et bonne raison que les auteurs conservent tous leurs droits, mais accordent des libertés supplémentaires via des contrats de licences (Creative Commons, Art Libre…). D’ailleurs la notion de libre de droit n’existe pas vraiment en droit français où les œuvres dans le domaine public sont toujours soumis au droit moral 😉
    Encore merci… et bienvenue dans l’équipe Ziklibrenbib si tu le souhaites 😉

Laisser un message