Du 28 novembre au 6 janvier 2018, la bibliothèque Centre-ville accueille Zigzag musical, de New Orleans à Chicago, une exposition sonore et illustrée conçue par Éléonore Havas et Baptiste Michel.

[Article réalisé à partir d’extraits de la note d’intention de l’exposition]

En voyage d’étude en 2015 – sac sur le dos, crayon à la main et enregistreur sonore en bandoulière – Éléonore Havas et Baptiste Michel ont capturé des images, relevé des paroles, consignés des morceaux de vie et des histoires ébouriffantes. À travers leurs dessins et les sons enregistrés, ils présentent des univers, des histoires et des personnes qui font l’histoire musicale des Etats-Unis, à différents endroits d’un parcours allant du Sud au Nord du pays.

Dessin : Baptiste Michel

Depuis la Nouvelle-Orléans jusqu’à Saint Louis, bifurquant par Memphis, Nashville et Chicago, le visiteur est invité à aborder plusieurs thèmes liant musique et société, pour explorer la fabrique musicale dans ces régions longtemps marquées par des échanges inter-ethnique complexes.
Les dessins et univers sonores de l’exposition sont la suggestion d’un regard, d’une interrogation. Ressentir l’ambiance d’un lieu, d’une culture qui en émerge, saisir des aspects de l’histoire de cette culture dans sa complexité, voici quelques buts de ce projet.

Dessin : Baptiste Michel

Les musiques résonnent et retentissent dans la société. D’un genre à l’autre, elles dialoguent, se cousinent, s’entrecroisent, se détournent, se retrouvent, suivent un chemin. Leur impact peut être vertueux ou funeste, selon le point de vue du groupe social ou culturel qui le reçoit. À qui revient-il de juger les valeurs portées par une musique ? On se surprend à le faire chaque jour, en allumant la radio.

Les musiques dites populaires ont souvent titillé voire bousculé normes et valeurs sociales dominantes. Celles qui sont nées de l’expérience des Noirs aux États-Unis à la croisée d’autres chemins américains, sont un sujet éloquent. Eléonore Havas et Baptiste Michel proposent quelques clés de décryptage des relations entre ces musiques et le monde qui les accueille, gardant à la conscience que les messages implicites sont souvent les plus puissants.

Vernissage le mardi 28 novembre à 18h30 – Visite commentée de l’exposition le samedi 9 décembre à 16h30 par Éléonore Havas.

Pour préparer la visite, voici une sélection de musique, films, revues, romans disponibles sur la Numothèque.

Laisser un message