« We are X »

“We are X” est un documentaire sur le groupe de metal Japonais le plus emblématique : X Japan

Ce groupe qui eut beaucoup de mal à percer dans le reste du monde, conserve au Japon une aura à la limite du sacré. Entre speed metal, rock progressif et balades acoustiques dégoulinantes, le répertoire, le look et la vie même du groupe est complètement What The Fuck. Plutôt que d’essayer d’en expliquer la trame, voilà quelques passages tirés de leur page française Wikipédia.

  • « Ce dernier (Yoshiki) quitte X début 1992, officiellement pour cause de « divergences musicales et vestimentaires » (sic). »
  • « La hernie discale de Yoshiki ne l’impressionnant plus, [La Warner] coupe les vivres du groupe qui a dépassé les budgets débloqués depuis longtemps. Yoshiki doit se résoudre à revendre sa Ferrari pour terminer l’enregistrement d’un single »
  • « Tout commence lorsque sa femme, Moritani Kaori […] lui demande d’arrêter de se maquiller, de se teindre les cheveux et d’arborer un style plus naturel »
  • « En 2009, ToshI décide de quitter définitivement la secte, craignant pour sa vie ou d’être revendu à des yakuzas».

Une saga, une épopée, un drame : 100% too much donc résolument génial.

Où trouver cet album ?

Auteur : Emeline

Enfant des années 80, elle s'est épanouie dans cet immense chaos musical et en reste cruellement nostalgique. Aujourd'hui encore secrètement amoureuse de Jon Bon Jovi, elle a pourtant élargi sa culture musicale et ne désespère pas d'écouter du Classique quand elle sera grande. Son leitmotiv : désacraliser l'image des bibliothèques et inviter Metallica pour la fête de la musique. En attendant elle boit trop de café et essaiera d'être à l'heure la prochaine fois c'est promis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.