VINCENT DELERM – Panorama

Avec son septième album Panorama, Vincent Delerm nous livre un album très personnel où se mêlent musique, cinéma, théâtre… La chanson éponyme de l’album Panorama est liée à son film documentaire Je ne sais pas si c’est tout le monde qui recueille des paroles, des fragments de vie vécue aussi bien d’artistes que de parfaits inconnus. Dans ce morceau, se croisent et s’entrechoquent des extraits d’interviews avec la voix de Delerm ; ce qui crée une forme de nostalgie sur le temps qui passe, une forme d’universalité dans l’intime.

Arte vous propose aussi le film en replay jusqu’au 7 mars 2020 :

https://www.arte.tv/fr/videos/093673-000-A/je-ne-sais-pas-si-c-est-tout-le-monde/

Pour ma part, je n’avais jamais beaucoup accroché avec les précédents albums de Vincent Delerm… Mais je dois dire que Panorama a créé quelque chose chez moi, m’a interpellée. Ce sont des instants de vie, des moments de rien, ce genre de choses qui composent une vie entière, que l’on retient sans raison apparente. Au delà des paroles, il se joue des silences entre les mots, du ton de sa voix sur certains passages de ses chansons ce qui accentue cette sensation de nostalgie et de déjà vécu.

Un de ses morceaux, Fernando De Noronha, m’a beaucoup touchée, comme ça, mine de rien, au fil des différentes écoutes, alors que je comprenais peu à peu les paroles. Il nous donne l’impression de chanter au fil de ses pensées, décrit ce qu’il voit et ce qu’il ressent à ce moment-là. Il parle entre autres de son fils aîné qui s’apprête à quitter le domicile familial et débuter ses études à Paris. Son fils, qui a toujours été un peu taiseux se livre à un moment inattendu… Des moments modestes dont l’universalité peut parfois nous toucher. Ses paroles sont comme un album de photos, comme des clichés qui immortalisent un évènement qui semble anodin au moment où la photo est prise. Mais qui réveillent plein de sensations et de souvenirs lorsqu’on les regarde quelques années plus tard.

Avec Vie Varda, Vincent Delerm rend hommage à la réalisatrice Agnès Varda décédée en mars 2019.

Panorama, c’est aussi un concentré de collaborations artistiques : 10 chansons dont les arrangements ont été confiés à chaque fois à un artiste différent : Clément Ducol et Maxime Le Guil, Peter Von Poehl, French 79, David Ivar Herman Dune, Rufus Wainwright, Keren Ann, Voyou, Dan Lévy, Girls in Hawaii, Yaël Naim.

Bref, vous l’aurez bien compris, je ne peux que vous recommander l’écoute de cet album !!

Vous pouvez venir l’emprunter dans le réseau des bibliothèques :

http://catalogue.bm-grenoble.fr/in/faces/details.xhtml?id=p%3A%3Ausmarcdef_0001442244&highlight=panorama&posInPage=0&bookmark=98847437-c27f-4203-89a3-078ec8224df7&queryid=c213c98e-3438-4589-bde5-c28bc5f22cc7

Ou l’écouter sur la Di Music, notre bibliothèque numérique :

https://music.divercities.eu/albums/441827

Et si vous voulez réécouter l’émission la bande originale du 14 octobre 2019 où Vincent Delerm était invité, c’est ici :

https://www.franceinter.fr/emissions/la-bande-originale/la-bande-originale-14-octobre-2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.