Petite sélection electro-zen pour affronter les embouteillages de l’été (ou comment aller au festival de Benicassim sans se stresser)

Pantha du Prince - This blissTo Rococo Rot - Taken from VinylRepeat Repeat - Squints

PANTHA DU PRINCE : This bliss (Nocturne, 2007)

Dès les premières notes, on rentre dans un univers intimiste. Les boucles synthétiques nous enveloppent et nous entraînent dans un voyage musical feutré et aérien. Une discrète rythmique nous rappelle que l’on est dans de la «house» délicate et finement arrangée (http://www.panthaduprince.com/index.html). Idéal pour commencer un long périple, à enchaîner avec :

TO ROCOCO ROT : Taken from vinyl (La Baleine, 2006)
Le «groove» voluptueux de To Rococo Rot (collectif allemand) pourrait nous fait croire que nous sommes seuls sur une route traversant de grandes immensités désertiques (alors qu’ en fait, nous sommes bloqués au péage sur l’A7). On est transportés par des nappes électroniques ouatées et cotonneuses. Toujours une musique «électro» légère, vaporeuse et rêveuse.

REPEAT / REPEAT : Squints (Soma records, 2006)
Fondu enchaîné et habile mixage avec cette musique électronique synthétique, hypnotique et lancinante mais qui n’hésite pas à frétiller à l’approche de l’arrivée. De belles plages musicales basées sur des lignes minimales mais agréablement et merveilleusement funky. A écouter jusqu’à envoutement (http://www.somarecords.com/artists/repeatrepeat).

Et nous voilà enfin arrivés à bon port, pour danser sur le set du grandiose Carl Craig, digne représentant de la techno de Détroit.

Categories : A découvrir - tags : ,

Laisser un message