L’électro et vous ça fait deux; depuis Daft Punk vous êtes largués et vous vous sentez vieux. Lisez la bafouille qui suit et regagnez en crédibilité devant les « jeunes » !

Originaire des quartiers sud de Londres, le Dubstep est un courant musical issu de la musique électro, bien entendu, mais pas seulement.
Né officiellement en 2002, le Dubstep n’a depuis cessé de faire bouger les londoniens en soirées branchées. Mélange de 2step et de Speed Garage (là je vous perd), le Dubstep c’est avant tout une question d’atmosphère et de basse. En effet, il se caractérise par son côté introspectif, sombre, urbain et plutôt minimal. Mais sa grande force, c’est de puiser dans les influences jamaïcaines des quartiers de Londres. Les DJ londoniens ont su parfaitement intégrer les influences Dub (reggae électronique) et amplifier la culture du sound-sytem. C’est dans les basses fréquences du Dub que se trouve la clé du Dubstep, sa fonction et son essence.

Afin d’illustrer mes propos, allez tout de suite emprunter les 4 disques qui suivent. Avec ça vous êtes tranquille, vous aurez rattrapé le retard.

 

Untrue / BURIAL (Huperdub Records, 2007)

Disque majeur du genre, c’est l’album qui fit connaître le Dubstep au grand public. Somptueux dans sa noirceur et puissant dans l’ampleur de ses basses et la lenteur de son rythme. Le producteur méconnu Burial force à la méditation et à l’errance.

 

Rinse, vol. 2 / SKREAM (Rinse Records, 2007)

Jeune producteur âgé d’une vingtaine d’années, Skream est pourtant un des fondateurs du mouvement Dubstep. Un album à écouter comme un témoignage du genre.

 

 

Diary of an afro warrior / BENGA (???, 2007)

Considéré par le label DMZ (le plus important en matière de Dubstep) comme l’un des producteur les plus doués et les plus influents de cette scène. Un album aux sonorités crues et très instinctives, des basses inspirées du dub mais aussi de la jungle.

 

Steppas’ delight : Dubstep present to future (Soul Jazz Record, 2008)

Une compilation pour clore cette initiation au Dubstep, présentant entre autre, des artistes du label DMZ mais pas uniquement. Une vision large et très tendance du mouvement où vous pourrez constater, maintenant que vous avez les oreilles aguerries, l’influence de la techno minimale sur le Dubstep.

 

Categories : A découvrir - tags :

5 réponses

  1. Jontone dit :

    Voici l’adresse de la soirée :
    Le KINGSTON CAFE 11 rue de la poste (Grenoble)
    à partir de 20h.

    Plus de renseignements sur http://www.myspace.com/bassfoursofa

  2. Jontone dit :

    J’espère que tu seras d’ailleurs parmi nous le 30 mai prochain !

  3. Emeline dit :

    Avec plaisir!

  4. Mr Coin dit :

    Pour tous les aficianados de downtempo – dubstep et infra en tout genre !!!

    BASSFOURSOFA vous invite la DRINK RIPPLIN 3,
    le samedi 30 mai 2009

    M3T4 (F4T music / Polyghom Records / Lyon)
    dubstep-halfstep-dnb

    PUSH&POULE (Bassfoursofa / Grenoble)
    dubstep for serial hardcore lover

    CAPTAIN DUDLEY SMITH (Bassfoursofa / Grenoble)
    policeman VJ

  5. Jontone dit :

    Merci EMELINE pour ce bel article !

Laisser un message