©Michael Gandy

En lisant les chroniques de l’album des Gutter Twins « Saturnalia’, j’avais déjà la sensation diffuse, mais quasi certaine, que ce disque me plairait. La composition du groupe semblait alléchante et prometteuse : Mark Lanegan au chant. Là, vous foncez tête baissée sur votre feuille de commande pour acheter ce disque car ce gars-là, il suffit qu’il commence à égrener deux paroles pour que sa voix grave vous hypnotise. Venant du plus profond de ces entrailles, cette voix fait des ravages. Une voix burinée et vibrante à souhait qui pourrait vous lire le bottin (comme on le disait de notre Piaf nationale) sans que cela vous lasse. Alors retour dans le passé et plongeons avec plaisir dans la discographie de Mark Lanegan.

Ancien chanteur du groupe (injustement méconnu) The Screaming Trees (dont Dust est l’album le plus intéressant), il fait, depuis et régulièrement, des apparitions en guest-star dans plusieurs groupes (et non des moindres) comme les Queens of the Stone Age, Soulsavers… et a collaboré à plusieurs reprises, sur des chansons, avec PJ Harvey.

The winding sheet / MARK LANEGAN (Sub pop, 1989)

Premier album solo de Mark Lanegan, sorti en 1990 chez Sub-Pop. Alors qu’il commence sa carrière avec les Screaming Trees, il rentre en studio, pour enregistrer un disque de reprises folk et blues. Sur cet album interviennent les musiciens de la scène alternative naissante de Seattle (Kurt Cobain, Jack Endino, Kris Novoselic, etc). Album de ballades folk, ténébreuses et habitées, avec la reprise de Leadbelly « Where did you sleep last night » qui hantera Kurt Cobain. Sa voix grave accompagne superbement ces reprises. Un chanteur est né !

Bubblegum / Mark LANEGAN (Beggars Banquet, 2004)

Sorti en 2004, cet album est tout simplement de la « bombinette » musicale. C’est le projet le plus abouti de l’artiste. Écrit et composé intégralement par lui, il y développe toutes les facettes de son talent. A l’aise aussi bien dans des compos rock et agressives que des ballades mélancoliques. Les musiciens qui l’accompagnent sur cet album sont nombreux et tous aussi talentueux. PJ Harvey mêle sa voix à la sienne sur deux fabuleux morceaux. La différence des voix est tout simplement époustouflante et se complètent idéalement. C’est le choc des titans dont nous sortons KO.

En ce qui concerne les albums récents du sieur Lanegan, je vous invite à écouter les deux albums avec Isobel Campbell (albums de ballades à deux voix) et d’écouter son dernier projet en date avec les Gutter Twins, qui à première écoute ne risque pas de ternir l’image artistique de l’intéressé qui ne démérite pas. Affaire à suivre…

Categories : A découvrir - tags :

2 réponses

  1. Bmol dit :

    Voilà qui est chose faite !

  2. Michael dit :

    Merci de ne pas oublier le COPYRIGHT de la photo de Mark Lanegan! ©M.Gandy

Laisser un message