Pour compléter musicalement le film de Julian Temple,  » Joe Strummer, the future is unwritten » (que je vous recommande), voici quelques pépites musicales que vous trouverez dans les Médiathèques de Grenoble.

En plus de sa participation au sein du groupe The Clash, dont vous trouverez la discographie officielle complète dans le réseau des bibliothèques de Grenoble , il faut absolument découvrir le reste de sa discographie en solo, car le bougre a continué à être inspiré et créatif bien après l’épisode The Clash.

Earthquake weather /Joe Strummer
Médiathèque Alliance et Grand-Place (cote 2 STR)
Premier opus de Joe Strummer, l’album (de la rupture) est (malgré tout) dans la continuité du Clash. On retrouve quelques gimmicks musicaux caractéristiques. Mais dans l’ensemble, l’album est de bonne facture avec des morceaux bien ficelés et efficaces.

Global a go-go Joe Strummer and the Mescaleros
Médiathèque Grand-Place et Centre-Ville (cote 2 STR)
Cet album démarre sur les chapeaux de roue avec le génial morceau « Johnny appleseed ». On y découvre par la suite du rock mâtiné de rythmiques tropicales, reggae, dub et blues. Du grand Strummer.

The future is unwritten / Joe Strummer [B.O. du film de Julian Temple]

Cette bande originale de film est un raccourci appréciable pour pénétrer dans l’univers musical du personnage. Joe Strummer a été un musicien emblématique du mouvement punk, très créatif et engagé. Un incontournable de la scène rock anglaise.

Une excellente mise en condition pour aller voir le film (date de sortie : 11 juillet 2007).

PS : un article sur Joe Strummer à lire sur la Blogothèque : « London calling, this is London calling ».

La bande-annonce du film :

Categories : A découvrir - tags : ,

3 réponses

  1. Julo38000 dit :

    Pour les afficionados, un article sur Joe Strummer vient d’être publié sur la Blogothèque (http://www.blogotheque.net) : “London calling, this is London calling”. Un complément intéressant à Via Musique…

  2. Zezette dit :

    totalement d’accord…Un rebelle avec ses doutes, ses failles, ses faiblesses et ses rêves. Allez voir le film, il fait rajeunir. Il y a des images d’archives extraordinaires et on se replonge avec émotion dans ses années de débordement musical tous azimuts. Vive le Rock.

  3. J.Love dit :

    Rosie… bravo. Ca c’est un mec qui avait la classe!

Laisser un message