silk road

Qu’ont en commun Christina Pato et sa gaïta, Wu Man et son pipa, Sandeep Das et ses tablas, Kojiro Umezaki et sa flute, … et la vingtaine de musiciens réunis sur cet album ?

Ils sont tout simplement sur le trajet de la caravane du violoncelliste Yo-Yo Ma, qui suit la route de la soie ouverte depuis plus de 2000 ans, celle par laquelle se faisaient les échanges commerciaux et culturels entre l’est et l’ouest à l’initiative des empereurs de Chine.

Yo-Yo Ma, violoncelliste classique (lui-même d’origine chinoise) a su créer lors d’ateliers au Centre Musical de Tanglewood (Massachusetts) depuis le début des années 2000 un terreau favorable à une création musicale utilisant à la fois le langage des musiques occidentales et celui des musiques traditionnelles de chacune des régions de cette nouvelle « route de la soie » musicale : c’est ainsi que le kamancheh iranien dialogue avec aussi bien avec un quatuor à cordes qu’avec un pipa chinois, que le sheng (orgue à bouche chinois) et la gaïta galicienne se lancent dans des échanges échevelés – au propre comme au figuré – , que les percussions-claviers contemporaines se frottent aux rythmes africains et persans.

kamanchehyoyoma

Et ce n’est plus à proprement parler de la musique dite « classique », ce n’est plus non plus de la musique « traditionnelle » , c’est tout simplement de la musique, quelle que soit son étiquette, de celles qui respirent le plaisir de partager, l’évidence de faire du neuf avec du vieux …

Ce bonheur est particulièrement palpable sur le DVD, filmé lors d’un concert à Tanglewood où l’ensemble (qui est plus un collectif à géométrie variable qu’un ensemble constitué) interprète alternativement des airs traditionnels des différents pays arrangés pour ces mariages d’instruments divers et des œuvres de compositeurs contemporains tels que Osvaldo Golijov ou John Zorn.
Mention spéciale pour l’énergie dégagée, presque rock’n’roll : la prestation impressionnante de Wu Tong au sheng dans un duo improvisé avec Sandeep Das aux percussions, dans « Extreme sheng » à voir dans les bonus du DVD.

Et si vous êtes conquis, voici comment fabriquer un sheng :

The Silk Road Ensemble
A playlist without borders
Sony, 2013

Où trouver ce document ?

Categories : A découvrir

Une réponse

  1. Violette dit :

    Très intéressante découverte pour moi, merci !

Laisser un message