THROBBING GRISTLE : 20 Jazz funk greats

Ce groupe anglais de rock industriel minimaliste a publié cet album en 1979. On sent clairement par moments l’influence de Kraftwerk (Still walking, Convincing people, Hot on heels of love) pour le traitement électronique, les boucles hypnotiques de synthé, le côté répétitif du krautrock. Tout en ajoutant une austérité supplémentaire et en ralentissant le rythme, pas très loin des origines de l’ambient finalement (Beachy Head, Exotica). On mesure la hardiesse du propos en pleine (fin de la) vague punk. Une musique à l’os, une voix, une ligne de basse, quelques samples suffisant à créer un univers. Un album pas forcément engageant de prime abord mais qui se révélera peu à peu aux audacieux…

Où trouver ce document ?

Author: Julien

Né quelques jours après la mort de Jimi Hendrix (on fait se qu'on peut). S'est flatté pendant longtemps de détester le jazz mais attribue désormais cela à une erreur de jeunesse. Déteste vraiment la nouvelle-nouvelle-nouvelle chanson française. Se gausse pourtant d'avoir vu Bashung un soir de 1995 et d'y avoir pris du plaisir. A tenté (vainement) d'être musicien et traine depuis son mal-être dans des débats musicaux stériles. Persiste a porter des pulls à capuche et des Converse (le plus souvent déchirées) à bientôt 40 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.