THE CIVIL WARS, « BARTON HOLLOW » : UNE BOMBE MUSICALE!

« Les guerres civiles » voici un nom bien belliqueux pour ce nouveau duo de country folk américain composé de la très belle brune Joy William et du moustachu à la barbichette John Paul White.

« Les guerres civiles », voici un nom bien belliqueux pour ce nouveau duo de country folk américain composé de la très belle brune Joy William et du moustachu à la barbichette John Paul White.

Leur premier album « Barton hollow » est une véritable bombe musicale avec des mélodies romantiques et lugubres sans artifices. Les compositions sont uniquement basées sur le mélange de leurs voix ténébreuses et sont instrumentalisées par le piano de Joy et la guitare sèche de John Paul. Des titres qui donnent le ton de l’album comme « Poison and wine » que l’on retrouve aussi dans la B.O de la série Vampire Diaries, ainsi qu’un titre en français « C’est la mort », une reprise de Leonard Cohen « Dance me to the end of love » et même une reprise version folk « I want your back » des Jackson Five, il fallait oser.

La qualité musicale de leur album leur a ouvert les portes de la reconnaissance internationale puisqu’ils ont reçu l’année dernière le Grammy Award du meilleur album de musique folk et celui du meilleur groupe de country.
Ces récompenses leur ont permis de collaborer avec d’autres artistes du moment en réalisant la première partie de la tournée américaine de la chanteuse Adele et un duo avec la chanteuse de country-pop Taylor Swift avec le single « Safe and sound » pour la bande originale du film Hunger games. On les retrouve aussi sur le dernier album « Voice of ages » du groupe celtique The Chieftains avec « Lily love ».

Un duo de charme qui vous transportera, j’en suis sûr, dans une atmosphère intimiste du sud-est américain par ce mélange subtil de grâce musicale et de modestie acoustique. Finalement Joy et John Paul cachent bien leur jeu car ce sont de véritables guerriers, en effet avec cet album ils ont définitivement lancé les hostilités musicales pour conquérir le monde.

Où trouver ce document ?

Author: Stéphane

Encyclopédiste des années 80 et collectionneur de 45 tours, il ne s'est toujours pas remis de la séparation du groupe ABBA. A toujours rêvé d'être un rockeur à la Rod Stewart mais aurait aimé aussi savoir jouer de la harpe celtique. Véritable archéologue du fonds commun Musique, il souhaite faire revivre des artistes inavouables à travers des articles et des vidéos sur Bmol, en assumant sans complexe son côté rétro et nostalgique de la génération Casimir! A osé un jour passer "Dancing Queen" à l'espace Musique et Cinéma de la bibliothèque Kateb Yacine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.