Moi qui commençais à m’embourber tel Artax (le cheval d’Atreyu) dans les marais de la mélancolie folk. Voilà un disque qui m’a ramenée à la surface avec une bonne paire de claques dans ma face. Quand on regarde les sorties musicales, un disque sur trois est estampillé « folk »,   Lire la suite ...

Goatsnake fait du doom1, lent, massif, plombant comme le veut l’orthodoxie du genre, tout en instillant quelques touches de blues ici et là : une intro à la guitare acoustique de Dave Pajo (Slint) sur le titre d’ouverture, de l’harmonica discret (« Elevated Man »), des chœurs gospel (« House of the moon »,   Lire la suite ...

Depuis le 1er septembre, la plateforme de streaming musical 1D touch intègre la bibliothèque numérique de Grenoble ! Centré sur les scènes indépendantes et les musiques actuelles, 1D touch diffuse une large palette d’artistes. Rap, jazz, électro, pop-rock, reggae, musiques du monde, chanson française, jeunesse, tous les genres sont représentés.   Lire la suite ...

14 ans déjà que l’association Retour de Scène Dynamusic œuvre activement pour rendre visible et soutenir la scène locale grenobloise! 8 ans déjà que les Bibliothèques de Grenoble travaillent avec l’association pour faire découvrir le foisonnement musical isérois grâce à 8 concerts en bibliothèque et à cette compilation annuelle disponible   Lire la suite ...

Lorsque Professeur Stéphane nous a proposé un article sur les goûts musicaux des ados, on s’est dit pourquoi pas… Quand on a découvert que la playlist des ses neveux et nièces comportaient essentiellement des groupes ultra-médiatisés, notre sang n’a fait qu’un tour : on ne pouvait pas en rester là,   Lire la suite ...

Rappelez- vous, début des 90’s les noces du rap et du métal étaient célébrées par une flopée de groupes : Rage Against the Machine bien sûr, Faith No More et avant eux Run Dmc et Aerosmith, Public Enemy avec Anthrax et… BODY COUNT, figure de proue du mouvement. Même Cypress   Lire la suite ...

En 2010 s’est éteint, Ronnie James Dio, chanteur de Rainbow, Black Sabbath, puis Heaven & Hell. La scène métal a accusé le coup en voyant partir une de ses figures emblématiques, mais les majors ont su surfer sur la vague du « c’est toujours les meilleurs qui partent les premiers   Lire la suite ...

Dans le fonds je dois faire un rejet des fêtes de fin d’année… une overdose de joyeuseté et de bienveillance. Chaque année j’ai envie d’écouter du métal très très fort, de maudire mes semblables et de m’endormir jusqu’au 02 Janvier, voir même au 1er février comme ça j’évite les vœux   Lire la suite ...

For those about to rock, we salute you! N’en déplaise aux émissions de télévisions en manque de sujets racoleurs, s’il est bien un festival à faire au moins tous les ans dans une vie c’est le Hellfest. Kezaco le Hellfest ? Le hellfest c’est LE festival spécialisé dans la musique   Lire la suite ...

Pas sur que ce soit avec cet album que je parvienne à vous faire aimer le black metal. Noir, monolithique, certains diront glauque et malsain (bah oui, c’est du black metal quand même !), 777 Sect(s) ne me convient d’ailleurs qu’à moitié, alternant les morceaux caricaturaux du genre (chants d’écorchés   Lire la suite ...

Vous qui pataugiez dans les dénominations un poil barbares telles que crust, sludge, screamo et autres trash, voici l’outil dont vous rêviez ! Map of Metal est un outil pédagogique (mais oui !) qui propose de découvrir l’univers des musiques dites « extrêmes » en se déplaçant sur une carte du plus   Lire la suite ...

Ces temps-ci on avait déjà encaissé de redoutables déflagrations dans le domaine des musiques extrêmes (pour faire court) que ce soit de la part de Municipal Waste (déjà évoqué ici par la pétulante Emeline), de Baroness ou des non moins redoutables Graf Orlock (hélas indisponibles dans vos chères bibliothèques pour   Lire la suite ...