A l’approche du cinquantenaire des événements de mai 68, voici une playlist qui explore à travers le temps et les continents la manière dont les musiciens se sont emparés des questions de luttes sociales et de souffrances humaines. De la révolte des Canuts de Lyon, inspirant Listz en 1831, à   Lire la suite ...

La soirée de clôture du festival Détours de Babel, la belle promesse qui mettra l’Afrique du Sud à l’honneur. BCUC Septet afro-psychédélique Afrique du Sud Originaire de Soweto, BCUC mélange rythmes ancestraux et expression moderne, teintée de rock ou de hip-hop, pour créer un son distinctif, si rebelle qu’il réfute toute   Lire la suite ...

Yom, clarinettiste klézmer s’associe pour ces détours de babel au Choeur d’enfants des écoles de Varces, au Quatuor IXI et à Baptiste-Florian Marle-Ouvrard et ses grandes orgues, pour une célébration de la musique sacrée. Le sacré est au coeur du projet « Prière », et mélange allégrement les musiques sacrées juives et   Lire la suite ...

Comme son nom l’indique, cet album est une affaire de familles. La réunion des Valdès et des O’Farrill, deux noms liés au jazz afro-latin dont l’histoire commune remonte aux années 50, lorsque Bebo Valdès et Chico O’Farrill étaient musiciens à la Havane… Les fils, Chucho Valdés et Arturo O’Farrill associés à   Lire la suite ...

Aldo Romano se retourne ici vers  son passé de compositeur en revisitant  quelques- unes de ses ballades préférées. Noir et blanc, sont les couleurs de cet album, en écho à un monde passé, incarné par le piano de Dino Rubino et la contrebasse de Michel Bénita . La reprise chantée   Lire la suite ...

Après «Marseille mon pays» de Tino Rossi, « Il pleut sur Marseille » de Didier Barbelivien, et « Ici c’est Marseille » d’El Matador, Ahmad Jamal, 86 ans, prodige du piano et du jazz (ou musique classique américaine selon sa définition) revient avec un nouvel album : « Marseille ».   Lire la suite ...

Lucky Perterson, bien connu des amateurs de guitare blues revient ici à l’instrument de ses débuts, l’orgue Hammond B3, pour un superbe hommage à Jimmy Smith, référence de l’instrument. Album à l’ancienne, avec des ambiances cotonneuses, bluesy, jazzy, voire soul  et quelques instrumentistes de haute volée : Archie Shepp sur 3   Lire la suite ...

Pour son  treizième  album, sorti un Vendredi d’octobre,  Anouar Brahem, Joueur de Oud et compositeur tunisien fait dialoguer l’orient et l’occident. Il invite à sa rencontre et à l’occasion de ses 60 ans,  une contrebasse (Dave Holland), une batterie (Jack DeJohnette) et un piano (Django Bates) issus du jazz (les   Lire la suite ...

Du 28 novembre au 6 janvier 2018, la bibliothèque Centre-ville accueille Zigzag musical, de New Orleans à Chicago, une exposition sonore et illustrée conçue par Éléonore Havas et Baptiste Michel. [Article réalisé à partir d’extraits de la note d’intention de l’exposition] En voyage d’étude en 2015 – sac sur le dos,   Lire la suite ...

Projet afro-carribéen (avec influence Colombienne) du trompettiste Etienne Sevet, qui jouait aussi dans « Chiva Gantiva » groupe colombien un peu du même style (dont je vous recommande l’écoute et surtout le visionnage de leurs clips). De l’afro-beat, du reggae, du jazz et de la musique latine dans un mixer et hop   Lire la suite ...

Ce trio réunissant la voix soyeuse de Susanne Abbuehl, le piano aérien de Stephan Oliva et la batterie toute en suspension de Oyvind Hegg-Lunde rend un hommage à Jimmy Giuffre, clarinettiste qui dès la fin des années 50 fit souffler un vent de liberté sur la formule du trio, en   Lire la suite ...

OK ce « Stripped » de Macy Gray est un disque de jazz mais surtout ne fuyez pas ! Enregistrés en deux jours dans une église de Brooklyn, en cercle avec un magnifique quartet de jazz, voici des reprises d’autres artistes, de nouvelles versions de ses propres morceaux, et 2 compositions originales pour compléter,   Lire la suite ...

Fabrizio Cassol, saxophoniste du trio belge Aka Moon, construit autour du célèbre poème / hymne anti-raciste « Strange fruit » une sorte d’oratorio dont le maître-mot est « no frontiers ! » : il convoque autant des musiciens de jazz (ses comparses d’Aka Moon,Eric Legnini, Magic Malik) que des musiciens   Lire la suite ...

Plus de 150 ans après sa naissance, Erik Satie a copieusement été mis à l’honneur ces derniers temps : certes ses compositions sont comme on dit « tombées » dans le domaine public (drôle d’expression soit dit en passant, faut croire que le-dit domaine public est vu comme un gouffre insondable au   Lire la suite ...