Il y a dans cette musique des réminiscences de musique populaire norvégienne (le violon Hardanger), de musique baroque (clavecin et violon baroque) et d’expérimentation sonore (piano préparé, bandes magnétiques) : tout cela nous emmène en douceur dans une bulle sonore dépaysante, comme glissée dans une faille spatio-temporelle.

Où trouver ce document ?

Laisser un message