Soul of Jaco : la vidéo

Le 24 Mai dernier, la bibliothèque Kateb Yacine a accueilli le collectif Jazz-Rock Soul of Jaco pour un concert à la mémoire de Jaco Pastorius, bassiste novateur disparu il y a bientôt 20 ans.
Retour sur un concert attendu des amateurs du genre avec un petit extrait vidéo de la prestation du groupe…

Soul of Jaco : Eric MAIORINO, guitare électrique, Pascal ANDREIS, piano et synthétiseurs, Laurent BERLIOZ LATOUR, basse électrique, Laurent CHOFFLET batterie.

(Either JavaScript is not active or you are using an old version of Adobe Flash Player. Please install the newest Flash Player.)
C’est devant une assemblée d’initiés que Soul of Jaco a mis le feu aux planches enfin plutôt à la moquette de l’auditorium en l’occurence.

Ce concert était pour nous (discothécaires de Kateb Yacine) une première car pour la première fois nous recevions un groupe de musique amplifiée et nous ne savions pas encore si l’auditorium s’y prêtait … ou pas.
Pari réussi car ce défi acoustique n’était pas de taille à inquiéter les musiciens de Soul of Jaco, professeurs de musique à Meylan et habitués à jouer dans des conditions diverses et variées. Merci donc à ce collectif car de Weather Report à Pat Metheny, le talent était là quel que soit le répertoire abordé.

Un petit bémol toutefois sur la mise en scène des musiciens, on aurait aimé par exemple que le bassiste soit mis un peu plus en avant. A nous de prévoir tout ça pour la prochaine fois…

Author: Emeline

Enfant des années 80, elle s'est épanouie dans cet immense chaos musical et en reste cruellement nostalgique. Aujourd'hui encore secrètement amoureuse de Jon Bon Jovi, elle a pourtant élargi sa culture musicale et ne désespère pas d'écouter du Classique quand elle sera grande. Son leitmotiv : désacraliser l'image des bibliothèques et inviter Metallica pour la fête de la musique. En attendant elle boit trop de café et essaiera d'être à l'heure la prochaine fois c'est promis!

One Reply to “Soul of Jaco : la vidéo”

  1. Le talent + la moquette ignifugée, la classe quoi ! Félicitation à la bibliothèque Kateb Yacine, ouverte aux artistes de tout poils. Une chance pour eux, et du plaisir acoustique pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.