21821_454_Nouvelle-Cuvee-Grenobloise

Cuvée grenobloise 2016

Chaque fin janvier, à peine remis du « blue monday *» (rien à voir avec la chanson de New Order), on se reprend à espérer un monde rendu meilleur par des jours qui rallongent, le printemps en ligne de mire, et par la livraison de la Cuvée Grenobloise, 1er temps fort musical local post-fêtes de fin d’année.

Si les semaines écoulées ont porté un rude coup au monde de la musique (décès successifs de Michel Delpech, John Bradbury de The Specials, Lemmy de Motorhead, Pierre Boulez, Otis Clay, David Bowie et Glenn Frey des Eagles), il y quand même de bonnes raisons de se réjouir.
Et les bonnes nouvelles, plutôt rares depuis cette fin 2015, sont à prendre avec d’autant plus d’enthousiasme…

Bonne nouvelle n°1 : on vient d’apprendre que le Cabaret Frappé, le festival musical porté par la ville de Grenoble, serait désormais gratuit et avancé à la seconde semaine de juillet !

Bonne nouvelle n°2 : la Cuvée grenobloise 2016 sera dans les bacs des bibliothèques dès le 1er jour de sa parution (ce mercredi) et l’association Retour de Scène Dynamusic, porteur du projet, fêtera cette sortie par un showcase de Selfish Doll à la bibliothèque Centre-ville ce même jour !!

Outre les sorties dans les bars et salles de concert de l’agglo, la Cuvée est toujours un bon moyen du juger de la vivacité de la scène locale grenobloise. Vivacité mais aussi diversité si l’on juge les différents projets que vous trouverez sur ce 15 titres : blues subsaharien, pop, rock, électro déconstruite, hip-hop, tzigane chanté en français, dubstep, folk à voix, chanson rock, ambient, électro swing latin…

Sélectionnés par un jury de professionnels de la musique de l’agglomération, dont pour la première fois un représentant des bibliothèques de Grenoble (on trouve cela utile à Bmol de tisser des réseaux et de travailler à notre identification et à notre reconnaissance en tant qu’acteur culturel…), la Cuvée se veut le porte-voix des groupes locaux émergents et un outil de promotion de la scène grenobloise auprès du grand public et des professionnels.

Voici sélectionnés quelques titres particulièrement réussis et marquants de ce volume n°15 ! On vous le dit tout de suite, il y a du bon que l’on retrouvera bientôt dans les salles et festivals du coin…

N’oubliez pas de venir vous joindre à nous ce mercredi à 18 h à Centre-ville pour un live de Selfish Doll (rock) …

Maya Kutsi (blues subsaharien) :

Midnight Bloom (pop-rock) :

Dziahn (électro) :

Kespar & Linkrust (hip-hop) :

Dear Blue Bears (folk) :

Quintana (rock) :

Yuman Dub (dubstep):

* 3ème lundi du mois de janvier, jour censé être le plus déprimant de l’année

Où trouver ce document?

Laisser un message