SHANNON WRIGHT en concert !


Shannon Wright sera en concert à La Bobine ce vendredi 12 mai. L’occasion d’aller la voir bien sur pour une prestation sans doute intense : ceux qui ont eu la chance de la voir en solo dans le cadre magnifique de la chapelle Saint-Marie-d’En-Haut s’en souviennent sans doute encore.
Enregistré sous le regard protecteur et bienveillant de Katia Labèque, pianiste classique, qui lui offre son studio et ses pianos Steinway, « Division » renouvelle l’art de Shannon Wright. Le piano a toujours eu une place importante dans la musique de l’Etats-Unienne, y compris en concert, mais il tient clairement les premiers rôles sur cet album. The thirst, Soft noise, Lighthouse (Drag us in), sont conçus à partir de lui. Les claviers (piano de récital donc mais aussi Wurlitzer et synthétiseurs plus ou moins vintage et plus ou moins bon tant pis…) sont omniprésents et la guitare nettement en retrait par rapport aux deux albums précédents mais le résultat est toujours aussi beau… Et pour être dans les meilleurs dispositions, n’hésitez pas à emprunter les nombreux autres albums de Shannon Wright disponibles dans le réseau !

Et en première partie, OLIVIER DEPARDON. Olivier Depardon a illuminé le rock grenoblois – et le rock français tout court – au sein du groupe VIRAGO à la fin des années 90. Un rock français mature et inspiré, tant musicalement que dans les textes chantés en français, ce que peu de groupes parvenaient à faire avec cohérence et réussite à l’époque. Après une longue parenthèse et divers projets musicaux, il a sorti deux albums sous son propre nom dont le dernier en date et excellent « Les Saisons du silence » (2015), toujours sur le label toulousain Vicious Circle.
Vous pouvez également retrouvez ces 2 musiciens sur 1DTouch

Division / Shannon Wright

Les saisons du silence / Olivier Depardon

Auteur : Julien

Né quelques jours après la mort de Jimi Hendrix (on fait se qu'on peut). S'est flatté pendant longtemps de détester le jazz mais attribue désormais cela à une erreur de jeunesse. Déteste vraiment la nouvelle-nouvelle-nouvelle chanson française. Se gausse pourtant d'avoir vu Bashung un soir de 1995 et d'y avoir pris du plaisir. A tenté (vainement) d'être musicien et traine depuis son mal-être dans des débats musicaux stériles. Persiste a porter des pulls à capuche et des Converse (le plus souvent déchirées) à bientôt 40 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.