– As-tu écouté « Extatic malanconi »?
-?
-C’est l’album de Sam Karpiena.
-??
-Le chanteur du groupe Dupain.
-???

Sam Karpiena a participé, dans le trio Gacha Empega au renouveau des polyphonies marseillaises, loin des clichés folkloriques, puis ce fut l’aventure du groupe Dupain, enraciné à Marseille, avec de l’électronique, une énergie rock et des influences musicales de tout le pourtour de la méditerranée pour l’album « L’usinà« . Pour « Les vivants » le groupe revient à la langue française ce qui donne une plus grande audience à leur textes.
Sam, le chanteur tente aujourd’hui l’aventure avec Bijan Chemirani, percussionniste connu, Daniel Gaglione et sa mandole et à la batterie Mathieu Goust du groupe grenoblois Mig.
Je reste subjuguée par la puissance de sa voix, lyrique ou allant vers la transe, voix qui pourrait être flamenca par son intensité qui confine à l’envoûtement, par la force des textes (la plupart en français) dont la langue est parfois traitée comme une matière.
Si vous voulez changer des chanteur(se)s susurrant(e)s…

Disque disponible à la bibliothèque Kateb Yacine.

Categories : Album de la semaine - tags :

Laisser un message