RAASHAN AHMAD – The sun

Ex-leader du groupe de hip-hop Crown City Rockers et fort de cette expérience, Raashan Ahmad a ensuite enchaîné sur sa carrière solo. Son père était DJ et lui a transmis, dès son plus jeune âge, le goût pour les musiques afro-américaines. Il a entre-autres publié trois albums : The PushFor What You’ve Lost et The Ceremony. Il a travaillé avec de nombreux musiciens, tous différents : Wax Taylor, Aloe Blacc, Keziah Jones, Jurrasic 5… Son quatrième album dont nous allons parler aujourd’hui est un mélange de hip-hop, de rythmes africains, de jazz, de soul… Car le rap de Raashan Ahmad voyage avec le monde. Les musiques qui l’influencent sont nombreuses et sans cesse en mouvement.

Le tout premier morceaux de cet opus est «No » qui dénonce les violences policières envers les afro-américains.

Il marque ici son propre engagement. Il célèbre également celui de Nina Simone (militante reconnue pour les droits civiques aux États-Unis) en reprenant l’une de ses chansons « I got life » et en y laissant son empreinte… Un bel hommage !

Vous trouverez aussi sur cet album un très beau duo avec Keren Ann « The day the Sun came » (mais que de poésie ;-)). Il partage aussi une chanson entraînante « Wonderful fantastic » avec Johnny Woods.

C’est tout cet ensemble et cette diversité qui font la richesse de cet album, très instrumental. On ne s’y ennuie pas, chaque morceau est différent. Un véritable opus interculturel si je puis dire !

Si vous voulez explorer toutes les infos le concernant, ses publications, ses différents featurings, ses dates de concert, voici quelques liens :

Son site Internet : http://www.raashan.net/

Sa chaîne You Tube : https://www.youtube.com/channel/UC2CoWoGlrW07LHuDufzhufg

Et venir emprunter ses CD sur le réseau des Bibliothèques de Grenoble :

http://catalogue.bm-grenoble.fr/in/faces/details.xhtml?id=p%3A%3Ausmarcdef_0001442727

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.