PROTOJE « A matter of time »

Protoje Matter of time

Considéré comme l’un des précurseurs du mouvement reggae revival jamaïcain (reggae conscient, roots et novateur), Protoje a de qui tenir. Fils de la chanteuse Lorna Bennett qui connut son heure de gloire en 1970 avec le titre Breakfast in bed (repris par UB40 & Chrissie Hynde), et du musicien Michael Ollivierre,

il a multiplié les collaborations avec la nouvelle scène reggae jamaïcaine et est aujourd’hui reconnu à l’international comme l’un des porte-drapeaux du renouveau reggae. Et il est bel et bien question de renouveau dans le reggae avec ce « A matter of time » puisque la gamme des ambiances musicales, loin d’un reggae stéréotypé, s’élargit à la soul, au hip-hop et au trip hop, que des ambiances de crooner baignées de guitares sèches ou de violons mélancoliques donnent du relief à cet album qui se risque même à l’utilisation de l’auto-tune… great ! ProtojeLes mélodies accrocheuses de Protoje, sa voix enjôleuse, son inimitable style rub a dub, magnifiquement modernisé, et ses textes conscients s’incarnent dans ce clip à la manière d’un journal qui déroule les actualités internationales. Cet album est la preuve incarnée de cette bonne nouvelle qui fait le tour des journaux depuis hier : la reconnaissance du reggae par l’UNESCO comme patrimoine immatériel de l’humanité pour sa « contribution (…) sur les questions d’injustice, de résistance, d’amour et d’humanité ». One love…

Où trouver ce document ?

Auteur : Jérôme

Persuadé que toute musique a un sens social caché, il déteste Florent Pagny et Elton John. Musicien, il raconte partout qu'il a joué avec Tiken Jah Fakoly et qu'il a touché Angus Young lors d'un concert à Alpexpo en 1980. Il essaye lamentablement d'imposer l'écoute de France Culture en voiture à ses enfants, mais connaît le rap et le r'n'b de Skyrock par cœur. Obnubilé par la désertion des jeunes en bibliothèque, il serait prêt à remplacer le logo des bibliothèques de Grenoble par une photo plain-pied de Beyonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.