QUELQUES PIANISTES ENCHANTEURS #1 : JAZZ

Vous avez certainement eu envie, un jour, d’écouter le “Köln concert” de Keith Jarrett, ou le dernier Brad Mehldau, mais ils n’étaient jamais en rayon à la bibliothèque…Comment ça vous n’allez plus emprunter de disques à la bibliothèque ? Il y existe pourtant des pépites introuvables sur Deezer, Spotify, et encore moins chez vos disquaires favoris -si vous en avez encore, chez nous ils ont disparu…

Voici une liste de cd à vous proposer en échange, car certains pianistes gagnent à être connus, et propagent une ambiance largement digne du concert de Cologne. Ils ne sont pas tous enregistrés en public, mais par contre en piano solo.

Tous ces pianistes jouent évidemment en groupe également, la plupart du temps d’ailleurs. (Info grenoblo-grenobloise : certains d’entre eux passent régulièrement au festival du piano de Sainte-Marie-d’En-Bas ne les ratez pas !)

Bon, d’accord, pas Monk, ni Bill Evans ni Michel Petrucciani… une minute de silence. Ni Chick Corea, ni Giovanni Mirabassi, quoique, un jour peut-être….

Embarquement immédiat :
Thelonious Monk : Monk alone

Bill Evans : Conversations with myself

On ne pouvait quand même pas faire l’impasse sur ces 2 albums fabuleux…

Chick Corea : Children’s songs

Un mélange délicieux de jazz et d’Erik Satie, dont vous pouvez même emprunter la partition au Conservatoire.

Ou en duo avec Stefano Bollani : Orvieto

Michel Petrucciani : Solo live

Je me souviens avoir vu un interview de Michel Petrucciani, où il expliquait que finalement, jouer seul en public, c’était un peu comme faire la promo d’un aspirateur, en venant sur scène pour dire :” regardez ce que je sais faire, attention voilà un beau solo, il faudra applaudir”. Et c’est vrai qu’ensuite dans les années 2000, il a plutôt joué en groupe !

Giovanni Mirabassi : Adelante

Ce pianiste-là nous avait déjà conquis il y a 10 ans avec son album “Avanti!”, où il reprenait des chants révolutionnaires, et par les temps qui courent ce n’était pas du luxe de récidiver, ce qu’il fait dans cet album. Délectation assurée.

Tigran Hamasyan : A fable

Nous sommes nombreux à avoir aimé ce disque-là.

Jean-François Zygel et Antoine Hervé : Double messieurs

Deux improvisateurs dans l’air du temps, pétillants et pédagogues, célèbres respectivement à cause de leurs leçons de musique, en live, en DVD…

François Raulin : Ostinato

Une de nos gloires locales qui sait si bien faire sonner l’animal piano, tel une percussion harmonique !

Bojan Zulfikarpasic (alias Bojan Z) : Solobsession

Nous l’avons découvert il y a longtemps, il a fait un beau chemin depuis…

Author: Anne

Rêvant d'épouser un chef d'orchestre, elle s'essaie en cachette aux concertos de Mozart pour piano et orchestre, elle au piano et l'orchestre au cd. Rêvant d' être contrebassiste, elle s'achète un violoncelle pour ne pas changer de voiture. Différente de ses camarades blogueurs par son grand âge, elle tente de sauver bmol du désert classique et jazzistique ! Grisée par bmol, la montagne, la musique et le chocolat, bref tout ce qu'il faut pour sauver une bibliothèque.

3 Replies to “QUELQUES PIANISTES ENCHANTEURS #1 : JAZZ”

  1. Juste là, je suis en train d’écouter Didier Squiban : ce n’est pas complètement du jazz, certes, mais tout de même, c’est un beau brin de piano solo. Et tiens, pendant que j’y suis, il y a aussi Christopher Burjstrom…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.