ORCHESTRA BAOBAB / Tribute to Ndiouga Dieng

Cet orchestre de danse sénégalais culte des années 70 revient avec un dernier album, en hommage à leur chanteur décédé.

Un groupe qui n’est pas tout neuf, et on joue d’une génération à l’autre, avec toujours pour recette ce subtil mélange de sons afro-cubains.

Un album chaleureux, efficace et entêtant, où la kora embrasse des rythmes qui rappellent fortement la pâte du Buena Vista Social Club.

Un album dans la continuité des autres, mais toujours un délice aux oreilles.

Où trouver ce document ?

Author: Catherine

Elle a erré longtemps dans le milieu du spectacle vivant, comme si le genre "spectacle mort" existait aussi. Elle n'est spécialisée en rien du tout, sauf peut-être dans la photo et le crumble pomme-cannelle. Elle est musicothécaire presque par hasard et pour tout avouer, elle préfère la littérature, les polars nordiques surtout! Mais comme c'est une fille consciencieuse et libérée, elle veut bien qu'on invite Metallica (en acoustique) dans une bibliothèque grenobloise et qu'on remplace la dame du logo par Bob M.?! Et puis elle est prête à l'ultime sacrifice : faire publier sa photo sur le Blog des BMG (Beautiful Music Girls… and Guys!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.