Oh ! Gaby ! (Ou pourquoi j’aime GABRIEL FAURÉ)

Des visages comme celui-là, on aimerait en croiser plus souvent : un beau grand-père au regard bienveillant, serein, ouvert… Son œuvre est à l’image de cette harmonie intérieure, elle sonne toute en sensibilité et subtilité.

Cette œuvre, vous l’avez forcément entendue sans le savoir, elle est souvent utilisée dans les musiques de film : récemment dans La vie moderne de Depardon : Elégie, pour violoncelle et piano, ou encore dans Copy cat de Jon Amiel : Requiem op. 48.

Il fut le professeur de Maurice Ravel, l’élève de Camille Saint-Saens. Comme Beethoven, il commence à avoir des troubles auditifs à l’âge de 53 ans et doit prendre sa retraite avant l’heure…Moins célèbre que Debussy et Ravel certes, mais talentueux : grâce, élégance et originalité ressortent de ces créations de toute beauté. Si vous voulez revigorer en vous le dicton « la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie« , préparez-vous un bon fauteuil, du chocolat, une bière blanche, et branchez ce Gaby-là dans vos oreilles. Une vraie douceur, un vrai Gaby le magnifique.
Découvrez donc :

la-bonne-chanson.jpgLa Bonne chanson, op. 61 ;Vingt mélodies : Deuxième recueil [etc.] / GABRIEL FAURÉ (Musique et Associés, 2008)

oeuvre-pour-violoncelle-et-piano.jpgL’oeuvre pour violoncelle et piano / GABRIEL FAURÉ(Harmonia Mundi, 2007)

requiem-op46.jpegRequiem op. 48 ;Cantique de Jean Racine op.11 [etc.] / GABRIEL FAURÉ (Decca, 1991)

Author: Anne

Rêvant d'épouser un chef d'orchestre, elle s'essaie en cachette aux concertos de Mozart pour piano et orchestre, elle au piano et l'orchestre au cd. Rêvant d' être contrebassiste, elle s'achète un violoncelle pour ne pas changer de voiture. Différente de ses camarades blogueurs par son grand âge, elle tente de sauver bmol du désert classique et jazzistique ! Grisée par bmol, la montagne, la musique et le chocolat, bref tout ce qu'il faut pour sauver une bibliothèque.

2 Replies to “Oh ! Gaby ! (Ou pourquoi j’aime GABRIEL FAURÉ)”

  1. Fauré a un mystérieux pouvoir. Il est, à ma connaissance, le seul à l’avoir. La nostalgie est un sentiment qui a souvent inspiré les compositeurs. C’est un sentiment mitigé qui débouche toujours sur une forme de tristesse ou de dépression. Toujours, sauf chez Fauré. Chez Fauré la nostalgie paradoxalement vous réconcilie avec l’avenir. La musique de Fauré rend heureux, apaisé et confiant. J’aime Fauré.

  2. En tant que fan de Fauré, je conseillerais également les cinq mélodies dites « de Venise », et notamment « A Clymène », ainsi que la magnifique mélodie « Après un rêve », ou encore « Les matelots », « Mai », etc. En bref, toutes les mélodies de Fauré (mais surtout celles-là) !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.