NAIVE NEW BEATERS, « Wallace »

Que font les Grenoblois quand le Cabaret Frappé est fini ? Ils commencent à regarder quels concerts ils vont pouvoir faire à la rentrée. C’est ainsi que j’ai suivi la tradition et je me suis penchée sur le groupe les NAÏVE NEW BEATERS (littéralement les « nouveaux batteurs naïfs ») qui s’arrêtent à la Maison de la Musique de Meylan le 2 octobre prochain avec le groupe Settled in motion.

Alors voilà, les NAÏVE NEW BEATERS sont 3 français (ou franco- américains selon les sources) avec des noms de scènes à rendre jaloux Didier Super : David Boring (chant), Martin Luther BB king (guitare), Eurobélix (machines, claviers). Ils font une musique assez difficile à décrire mais je vais quand même essayer. Leur album Wallace est un mélange d’électro-pop, de rock  et de hip-hop (rien que ça !), qui ne manque ni d’humour ni de second degré. Le chanteur décrit leur style comme de la « pop rappée avec des sentiments chaloupés ». En terme d’influences, ils sont comparés aux Klaxons, la presse cite Pavement, ou encore Stones Roses et le groupe se réclame aussi bien de Will Smith (!?) que d’AC/DC. NNB s’est d’abord fait connaître en Angleterre au cours du « Great Escape Festival » réputé pour dénicher les nouveaux talents. Leur performance live les fait repérer et leur permet de faire des premières parties prometteuses comme celles de Cassius et des Kills en 2008. Ils ont aussi crée le buzz avec leur morceau « Live Good » repris dans une publicité pour Nokia et dont le clip reflète bien l’esprit gentiment déjanté du groupe.

En décalage avec les formations françaises actuelles, les NNB ne cachent pas leur ambition de ruer dans les brancards de la pop et, qui sait, d’imposer leur style outre-Atlantique? Si vous n’avez pas eu la chance de les voir dans les différents festivals cet été, dépêchez vous d’écouter Wallace et si vous êtes convaincus vous pourrez aller les applaudir à la Maison de la Musique de Meylan, à condition de laisser votre sérieux et votre premier degré à l’entrée.

Où trouver ce document ?

Author: Anne-Sophie

Aux douces heures de l'adolescence, quand tout le monde fume sa première cigarette, elle écoute ses premières cassettes de rock très '90s' piquées à sa grand sœur. Dès lors elle devient boulimique de musique et cherche sans arrêt à découvrir de nouveaux talents qu'elle pourra aller voir en concert et en festival. Elle rêve secrètement de savoir jouer de la guitare mais éternelle flémarde, elle préfère écouter ceux qui ont fait leur preuve. Incapable de choisir entre les différents styles musicaux, elle adore le rock mais aussi l'électro, le reggae, la chanson et presque tout ce qui est difficile à enfermer dans un seul genre. Enfin, si la musique classique reste un mystère, elle clame sans complexe que c'est la faute de ses parents.

One Reply to “NAIVE NEW BEATERS, « Wallace »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.