« Je pense de plus en plus sérieusement … à manger votre femme » [Hannibal]

Prise de nostalgie, il m’arrive souvent de me replonger avec délectation dans les films d’horreurs qui ont marqué ma jeunesse (voir mon enfance … en cachette … allez on peut le dire y’a prescription!).
Genre cinématographique extrêmement codé, le film d’horreur utilise souvent des schémas narratifs très simples (comme dans les contes de fées). La musique fait partie de ces codes essentiels, c’est elle qui crée l’ambiance, le suspens, la violence : elle est génératrice d’émotions et de frissons. Rappelez vous l’Exorciste avec Tubular Bells de Mike Oldfield ou encore les Dents de la mer! Aujourd’hui je souhaiterai m’arrêter sur trois exemples croustillants de groupes de rock ayant a trait de près ou de loin aux films d’horreur :

halloween.jpgGroupe oscillant entre le rock psychédélique et le hard rock, formé à Long Island en 1967. Influencés par Black Sabbath et Steppenwolf, ils composent en 1976 un tube qui fera leur succès « don’t fear the reaper« : ne craint pas la faucheuse. Cette chanson a été accusée de prôner le suicide par ses nombreuses allusions à la mort et à Roméo et Juliette. Pas étonnant qu’on la retrouve par la suite dans plusieurs slashers movies* à commencer par le cultissime Halloween de John Carpenter en 1978, puis dans Scream de Wes Craven en 1996. Et depuis dans de nombreuses séries comme Six Feet Under ou Médium, tout ce qui a touche à la mort ou au paranormal. Excellente chanson au demeurant qui reflète bien l’esprit des années 70 et qui marqua l’histoire du rock: un must à retenir!

Où trouver « Don’t fear the reaper »?

simetierre.jpgGroupe New-Yorkais fondé en 1974, ils furent très influents dans le mouvement punk tant aux USA qu’en Europe. Propulsés en haut des charts avec leur tube « Blitzkrieg bop » (Hey oh, let’s go!), ils se plient en 1989 au difficile exercice de la musique de film. Et pas n’importe quel film : Pet Semetary (Simetierre) de Mary Lambert, adaptation du livre (bien flippant) de Stephen King. Lorsque le chat de la famille meurt, on l’enterre dans un cimetière indien: le chat zombifié ressuscite, lorsque le fils de la famille meurt … devinez la suite ! D’où le message percutant de la chanson des Ramones « I don’t want to be burry, in a pet semetary« ! (Je ne veux pas être enterré dans un cimetière pour animaux!). Je l’avoue, ça n’est pas le titre le plus emblématique des Ramones, mais il reste bien jubilatoire pour les amateurs du genre!

Où trouver « Pet semetary »?

vendredi13-n6.jpgJe ne saurai finir cet article sans une pointe d’inavouabilité … « He’s back » est (on peut le dire) une jolie casserole que se traine Alice Cooper depuis des années. Chanson composée pour Vendredi 13 n°6 : Jason le mort-vivant de Tom McLoughlin sorti en 1986. Pour la faire courte: Jason (héro maléfique qui trucide tout le monde autours de Crystal Lake) n’est pas mort, il revient et il est en colère (encore un slasher movie!)! Ca fait pourtant 5 fois qu’on le tue … ça va finir par devenir lassant!. Pour cette chanson, Alice Cooper assume à fond son côté théâtral et morbide. Il sort le grand jeu, nappes de synthé, effets spéciaux : il en fait des caisses … tout comme j’adore! Ne cherchez pas, vous ne le trouverez pas dans les bibliothèques de Grenoble

C’est tout pour ce soir, même s’il y a des milliers d’autres exemples que j’aurai pu citer, comme Marilyn Manson pour Evil Dead ou Type O Negative pour le Projet Blair Witch … mais ça fera surement l’objet d’un prochain épisode. D’ici là passez un joyeux Halloween et faîtes attention à vous!


*Slasher movie = film mettant en scène les meurtres d’un tueur psychopathe, généralement masqué, qui élimine méthodiquement un groupe d’adolescents à l’arme blanche. [wikipédia]

Categories : A découvrir - tags : ,

12 réponses

  1. BiBi dit :

    Un très bon article, auquel je me permets de rajouter une trouvaille récente pour les fans du sus-cité John Carpenter et de la musique de ses films (composée par ses soins). Il s’agit du groupe français Zombie Zombie, qui nous livre des remixes de qualité des morceaux les plus connus du réalisateur.
    Et ils sont même en écoute sur Deezer, c’est par ici : http://www.deezer.com/listen-6777007

  2. Emeline dit :

    Ah ouiii, Dario Argento, bien sûr!
    Moi je garde un souvenir ému de Phenomena avec « Flash of the Blade » d’Iron Maiden et « Locomotive » de Motorhead! Magique 😉

  3. Guiom dit :

    …et pourquoi bouder son plaisir : ajoutons « Suspiria » de Dario Argento et la très belle B. O. des Goblin (que le sus-mentionné Alice Cooper, précisément, avait qualifiée si je me souviens bien de « vraiment pas américaine », il faudrait retrouver l’ensemble de sa citation qui était intéressante), à écouter très fort et en saturant les couleurs au maximum… La seule chose plus terrifiante que les 87 premières minutes du film : les 3 dernières (c’est du moins ce que prétendait le distributeur) !

  4. Julien dit :

    Cette vidéo d’ Alice Cooper me rappelle à bon escient pourquoi je déteste les années 80… Et sinon ça n’est pas vraiment un film d’horreur (quoique…) mais 2001 l’odysée de l’espace avec la scène de la découverte du monolithe sur fond de Ligeti (encore lui), ça fout bien les jetons aussi…

  5. Ma chère Emeline,
    je voudrais vous signaler un oubli impardonnable dans votre discographie de musique de films d’horreur, celui de la chanson du premier film d’horreur français sorti en 1990 qui m’avais terrorisé à l’époque du Minitel : « 36-15 code père Noël ».

    Histoire terrifiante d’un petit garçon qui durant le soir de Noël se retrouve avec son grand père piégés dans un manoir et pourchassés par un dangereux psychopathe déguisé en père Noël qui vient leur livrer les cadeaux commandés par Minitel (d’ou le titre du film, c’est horreur absolue!).

    Et bien figurez-vous que la chanson « Merry Christmas » de ce conte de Noël sanglant fut écrit par Jean-Félix Lalanne (frère de Francis) est chantée par ma chanteuse préférée j’ai nommé : Bonnie Tyler dont la voix rauque éllumine cette BO de ce premier Slasher movie bien français(jai le 45 tours dans ma collection).

    http://www.youtube.com/watch?v=Xgjtv_G6ZAw

    Je ne vous raconte pas la fin du film et surtout ma chère Emeline pour Noël prochain, faite moi la promesse de ne pas faire vos commandes de cadeaux par Minitel (merry christmas)…

  6. Bérangère dit :

    Excellent cet article, plein de bon souvenirs et très pertinent, ça donne envie de s’organiser une petit soirée films d’horreur des années 80 avec le son à fond !!!

  7. Emeline dit :

    Cher Pr Stéphane, avec votre niveau d’érudition, vous n’êtes pas sans savoir qu’on ne dit pas exorciseur mais exorciste! 😉
    Quant aux B.O. de films d’horreurs, je vous conseille celle du film coréen THIRST, très bon film de vampires et excellente musique (entre musique classique et musique traditionnelle coréenne).

  8. Stéphane ( l'exorciseur ) dit :

    Fan de films d’horreur bien sanglants, ce petit cours de musique morbide à réveillé en moi les pires cauchemars de mes nuits agitées (voir les films de Freddy « les griffes de la nuit » ), depuis j’ai peur de dormir….
    Merci à Emeline de nous faire peur sur le Bmol, mais en fait, est-elle envouté par son métier de discothécaire ?, faut-il l’exorciser? j’en frissonne d’avance…

  9. Berthe dit :

    Ma connaissance en films d’horreur est limitée mais ça donne envie de fêter halloween et de me remettre à niveau !

  10. J.Love dit :

    Ah ouais les films d’horreur trop bon… on a tous une référence ultime avec la musique qui va avec… Perso Shining avec BO de Bartok et Ligetti j’aime bien !

  11. Muriel dit :

    Marilyn Manson, un film à voir: CRADLE, ame sensible, s’abstenir…

  12. Muriel dit :

    Marilyn Manson , que de souvenir !!!!!!!!

Laisser un message