MIGOS « Culture »

Notre service Tendances des Esthétiques Urbaines en Bibliothèque nous signale que le trio d’Atlanta est en train de casser les Internets. L’Internet des B-Boys révélant des flots de titres aux featurings tous plus hypes les uns que les autres, l’Internet des DJs et des programmateurs radio déversant des tubes aux dizaines de millions de vues. Tout à la fois précurseur et mainstream, Migos a su s’imposer en moins de 6 ans comme un groupe essentiel, avec des titres brillants et parfaitement ficelés.

Où trouver ce document ?

Auteur : Jérôme

Persuadé que toute musique a un sens social caché, il déteste Florent Pagny et Elton John. Musicien, il raconte partout qu'il a joué avec Tiken Jah Fakoly et qu'il a touché Angus Young lors d'un concert à Alpexpo en 1980. Il essaye lamentablement d'imposer l'écoute de France Culture en voiture à ses enfants, mais connaît le rap et le r'n'b de Skyrock par cœur. Obnubilé par la désertion des jeunes en bibliothèque, il serait prêt à remplacer le logo des bibliothèques de Grenoble par une photo plain-pied de Beyonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.