LOMEPAL « Flip »

Lomepal
Source : scredconnexion.com

Formé à l’école du freestyle, Lomepal a longtemps navigué entre le monde du hip-hop et celui du skate. Membre du collectif L’Entourage, il apparaît en featuring sur nombre de productions nationales (dont AlgoRythm volume 1 des Grenoblois de Monkey Theorem !). Auteur de plusieurs EP (dont Seigneur que vous trouverez dans les bibliothèques Centre-ville et Kateb Yacine), il donne ici à son 1er album le nom d’une figure de skate « Flip », qui signifie « retournement, mouvement ».

Lomepal FlipUne profession de foi pour cet artiste de 26 ans qui s’affranchit des codes, cultive sa singularité et joue des détournements. Ainsi la pochette de l’album où il est grimé en femme, « je voulais faire monter un sentiment de tristesse, et en même temps du second degré et de l’humour. Donc, le truc du travestissement, c’était assez cool ». Bourré de références artistiques, introspectif et mélancolique, prêtant à sourire parfois, cet album est beau, curieux, savant et mature. Le rap français a 30 ans, il est définitivement passé à l’âge adulte.

Où trouver ce document ?

Lomepal sur 1D touch

Author: Jérôme

Persuadé que toute musique a un sens social caché, il déteste Florent Pagny et Elton John. Musicien, il raconte partout qu'il a joué avec Tiken Jah Fakoly et qu'il a touché Angus Young lors d'un concert à Alpexpo en 1980. Il essaye lamentablement d'imposer l'écoute de France Culture en voiture à ses enfants, mais connaît le rap et le r'n'b de Skyrock par cœur. Obnubilé par la désertion des jeunes en bibliothèque, il serait prêt à remplacer le logo des bibliothèques de Grenoble par une photo plain-pied de Beyonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.