marche.jpglarzac.jpg

1963 : Blowin’ in the wind de Dylan est reprise par les 250.000 manifestants de la Marche sur Washington de Martin Luther King

1974 : 100.000 personnes rejoignent le Larzac pour s’opposer à l’installation d’un camp militaire en écoutant Maxime Leforestier, Gilles Servat et La Bamboche

1995 : des millions de personnes descendent dans les rues Motivé(es)

Les  courants musicaux ont toujours accompagnés les luttes sociales et les sursauts de sociétés en mutation. On peut ainsi, en toute bonne foi sociologique, sonder l’état d’un pays à la musique qui y est produite.

Mercredi 7 octobre était la 1ère Journée mondiale du travail décent. Une journée bien d’actualité en ces temps un peu mouvementés : multiplication des plans sociaux, annonces hebdomadaires de licenciements, chômage en augmentation, etc.

Face à ces évènements pas très sexy, comment réagissent les employés concernés ? Plusieurs réponses possibles :

▪ le traditionnel manif’/blocage d’usine.

▪ la séquestration de patrons (plus très tendance depuis quelques mois).

▪ la très « à la mode » solution extrême et désespérée qu’est le suicide.

▪ et la plus imaginative, novatrice et peut être la plus payante de toutes : communiquer avec des outils modernes, via Internet si possible, en utilisant le moyen reconnu comme le plus efficace : la médiatisation.

On connaissait le Calendrier de lutte des Chaffoteaux où des ouvriers de l’usine posent nus (dommage, que des gros poilus !), voici maintenant que les luttes sociales s’emparent de la musique via Internet… et comment !

Si vous connaissez le clip d’Helmut Fritz qui fait fureur chez nos enfants et ados Ca m’énerve, vous apprécierez l’humour, la créativité et les propos des employés d’Akzo-Nobel de Grand-Quevilly (Seine-Maritime). Ils ont décidé de faire parler d’eux et de dénoncer une situation qui les énerve et surtout les angoisse : la délocalisation de leur usine à Montataire dans l’Oise.

Allez jeter un œil et n’hésitez pas à laisser des commentaires et à faire tourner auprès de vos contacts. Je suis sur qu’avec un peu de buzz les salariés d’Akzo-Nobel ne seront plus les seuls à être énervés…

http://akzonoubez.over-blog.com/


Ca m’enerve Vs Akzonoubez

Categories : A découvrir - tags : ,

Une réponse

  1. Dolorès Kesselbach dit :

    Merci Jérôme pour cet article qui nous rappelle que tout ne tourne pas si rond que ça dans le monde depuis qu’il n’y a plus de microsillons. Et c’est bien de penser que la musique peut exprimer des engagements et pas seulement servir de bouchons d’oreilles pour surtout ne penser à rien… Nous ne sommes rien, soyons tout.

Laisser un message