DSCF6530

Le replay de Bmol, le compte-rendu avec de vrais morceaux de musique dedans

Jeudi 24 juillet 2014, 18h30. Jardin de ville de Grenoble, France. Sous des cieux relativement cléments, nous retrouvons les agents Mulder et Scully pour une nouvelle mission de la plus haute importance : rassembler des informations sur un individu casqué et 5 énergumènes sautillants signalés par le FBI…

Mais comme les enquêtes sont souvent semées d’embûches (car comme le dit le célèbre adage : « sinon, ce s’rait pas drôle ! »), Mulder et Scully vont d’abord devoir affronter les membres d’une secte satanique : Natas loves you.
Mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ?
Point de pentacle, ni de sacrifice humain au programme ce soir, mais plutôt cinq garçons dans le vent depuis 2010, avec un premier EP sorti en mars 2014. De la chair fraîche tout de même, donc. A l’écoute, un mélange d’électro-pop et de rock psyché ; sur scène, ils se font plaisir et c’est plutôt sympa pour démarrer la soirée. Quelques mots échangés avec eux après leur set confirment le flair de nos deux agents : ces (jeunes) gars sont cool et sans danger, bonne continuation à eux !

DSCF6529

Le moment est venu pour Fox et Dana de pénétrer l’enceinte du chapiteau et d’aller disposer quelques capteurs et autres caméras de surveillance : leur prochaine cible, un étrange individu oeuvrant sous le pseudonyme de « Cascadeur », va bientôt monter sur scène.
Le suspense est à son comble, le danger atteint des sommets…
Il est masqué, il est casqué, mais ne joue pas de piano debout : de son instrument émanent des mélodies oniriques et cristallines, piano et voix entrelacées, plus apaisantes que nocives. Apaisantes ? Peut-être trop pour un live, et pour nous deux agents.
Histoire de maintenir l’adrénaline, ils quittent donc momentanément la planque pour aller prendre la température des lieux côté bar.

Grand bien leur prend, car cette initiative leur permet de croiser nombreux indics afin d’échanger des informations de nature confidentielle. Le bruit court d’ailleurs qu’un autre gang non-identifié de type extra-terrestre sévit dans les parages : François and the Atlas Mountains ne va pas tarder à commettre un attentat musical sur scène. Nom de code de leur dernier méfait : « Piano ombre ».
Leur pop sautillante et dansante parvient presque à entraîner nos deux agents du côté obscur de la force et à leur faire égarer les précieux microfilms, mais heureusement, Marion « Skinner » est présente pour les remettre dans le droit chemin.

L’heure tourne, nos héros se font vieux, et il faut garder des forces pour d’autres aventures, en l’occurrence le cinquième et avant-dernier jour du Cabaret frappé.
Il est l’heure de rentrer. Affaire classée.


Le replay de Bmol : Cabaret Frappé Jour 4

Texte Gaëlle / Vidéo : Gaëlle&Xavier

Une réponse

  1. Skinner dit :

    Yeah ! Merci pour la cacedédi 😉

Laisser un message