La scène locale grenobloise a la particularité d’être foisonnante et dynamique et cela depuis déjà une bonne dizaine d’années. Si au début des années 2000, elle était plutôt étiquetée reggae avec les fers de lance Gnawa Diffusion et Sinsemilia, aujourd’hui elle est très éclectique. Voici donc une petite sélection non-exhaustive de musiciens, groupes grenoblois dont vous pouvez trouvez les disques dans les Bibliothèques de Grenoble et/où écouter un titre dans la rubrique « Ecoutez la Scène locale »…

LULL (http://myspace.com/lulllull)
Armé de sa seule guitare et de deux albums en bandoulière, Lull conte ses chansons folk matinées de country. Lull était tout récemment à la bibliothèque Centre Ville (le 2 novembre) pour un concert où il était exceptionnellement accompagné de deux compères au violoncelle et à la guitare dobro.

MAM’ZELLE SOLEDAD (http://www.myspace.com/MamzelleSoledad)
…c’est la part de poésie qui s’est fondue en chacun d’entre nous, c’est la petite fille qui veut sortir et hurler hors de sa cage, celle qui veut faire face à la scène et vomir de mots sur le monde… Et tout ça joué par trois hommes qui n’ont jamais voulu beaucoup plus que chanter la féminité. En concert à la bibliothèque Centre Ville le 5 octobre dernier.

LES DRÔLES D’IDÉES (http://www.lesdrolesdidees.com)
Deux compères multi-instrumentistes (guitare, banjo, saxo, accordéon) qui à coup de chansons poético-rigolotes-swing-valses-accordéonnées, vous emmènent dans leur univers où se conjuguent toutes leurs idées. Les Drôles d’idées sont passés à la bibliothèque Centre Ville le 4 mai 2011.

garvin.jpgGARVIN (http://www.myspace.com/garvinyeah)
Garvin est un groupe franco -britannique fondé le 4 février 2009 et composé de Gareth Powell (Pays de Galles), Vincent Thourigny (France) Calumn Mackay (Ecosse) et Pad Pinocely (France). Sans se prévaloir d’un style en particulier, la musique de Garvin est fortement influencée par la musique pop anglo-saxonne. Ce qui intéresse ce groupe c’est explorer de nouvelles voies…

HAIZI BEIZI (http://haizibeizi.tumblr.com)
Duo électro-rock. Elle à la guitare, lui au chant et à l’électronique pour ce concert donné à la bibliothèque Centre Ville le 2 mars 2011. Des ambiances particulières, des arrangements chiadés et un visuel soigné comme pour ce clip du titre « Le poison » qui vous permettra de vous faire une idée.

ZALEM (http://www.myspace.com/zalemdidg)
Zalem joue du didgeridoo tout seul comme un grand agrémenté de quelques bidouillages électroniques et le résultat est très bien. On peut juger sur pièce sur l’album « Tubes » qu’il a sorti en 2010. Zalem est venu jouer à la Bibliothèque Centre Ville le 2 février 2011 pour un concert envoutant.

alamanon.jpgALAMANON (http://www.myspace.com/alamanon)
aLamanon est né fin 2008 autour des chansons franco-folk de Jérémie Casseron. Ses chansons sont un mélange d’enthousiasme, de mélancolie et de petites épopées. aLamanon se produit un peu partout en Rhône-Alpes, notamment en jouant sur les marchés de l’Estacade ou au détour de ses vagabondages entre Grenoble et Lyon.

little-fuss.jpgLITTLE FUSS (http://www.myspace.com/SomeLittleFussAroundHere)
Little Fuss c’est un melting pot des influences de Pierre et Farah : folk , orientales et hispaniques. Entre Lhasa, Fairouz et Katie Melua. Little fuss a sorti son premier album, « Come and get me », en l’automne 2010, accompagne cette sorties de quelques concerts et surtout continue à créer.

MOUNTAIN MEN (http://www.myspace.com/mrmatmountainmen)
Duo de blues (guitare/harmonica)  estampillé 100% made in Grenoble. Le guitariste/chanteur vient du fin fond de la Chartreuse, l’harmoniciste d’Australie, tout deux écument les scènes grenobloises et désormais nationales voire internationales (plusieurs festivals blues aux Etats-Unis à leur actif).

MISS WHITE & THE DRUNKEN PIANO (http://www.myspace.com/mwhiteandthedrunkenpiano)
Miss White (piano, basse, batterie, saxo et beatbox) c’est un mélange original de blues, de jazz et de soul, mâtiné de rock et d’une pointe de rap, le tout servi chaud. A consommer sans modération. A donné un concert Bibliothèque Centre Ville le 5 mai 2010.

UNE OMBRE

Ce duo de multi-instrumentistes (chant, guitare, batterie, claviers, laptop) installe un univers très particulier entre chanson à référence littéraire et rock en français.

http://www.myspace.com/uneombre38

STOLEN SWEETHEARTS
Stolen Sweethearts c’est un son rock rempli d’émotion brute. Au croisement entre les Strokes, Artic Monkeys ou Radiohead, leur expérience avérée de la scène les place en tête des groupes à découvrir sans plus attendre.
http://www.myspace.com/stolenfjrs

LES TÊTES EN L’AIR
Les Têtes en l’Air sont venus jouer à la bibliothèque Centre Ville en juin dernier. Au programme de la chanson française avec des textes rigolos et une orchestration originale.
http://www.tetesenlair.fr/

The ROCKANDYS
Groupe de pop/rock qui a sorti un 6 titres paru en 2008. Un titre assez original dans son orchestration, des solos de flute pour un groupe de rock c’est pas courant !
http://myspace.com/therockandys

DUSTER 71

Garage, hard-rock, blues, le rouleau-compresseur DUSTER 71 est à voir en action. En hibernation provisoire, le réveil risque d’être terrible…
http://dusters.free.fr/index1.html

VAUDE B.
Le chanteur de Maczde Carpate glisse en solo avec ses mots et son univers. Son travail est axé sur le poème, lu, chanté, chuchoté et souligné par une musique épurée. Une poésie inédite et nourrissante qui se répercute dans les sons…

http://www.myspace.com/vaudebenjamin

MONACO MONACO

Un mélange de mélodies efficaces et d’énergie rock, telle est la formule de ce groupe dont certains membres jouaient précédemment dans Schwere Artillerie…
http://myspace.com/monacomonacoband

NUAGES DE SWING
Nuages de Swing c’est avant tout l’amour de Django Reinhardt et de son répertoire. Mais Laurent Courtois compose aussi des thèmes bien troussés que vous aurez l’occasion de voir et d’écouter lors d’un des nombreux concerts que le groupe donnent ici et ailleurs…

http://nuagesdeswing.free.fr/

MAÏSMAN
Groupe avec une base métal des plus efficace pour des textes débiles. Un groupe festif (dans le bon sens du terme, hein!) et qui doit certainement tout renverser sur son passage en concert…
http://www.myspace.com/maisman

LES BARBARINS FOURCHUS
Plus besoin de vous présenter cette institution culturelle grenobloise j’imagine. Chansons à texte, rock, blues, poésie sonore, théâtre, tous les ingrédients habituels de ce groupe unique…
http://www.barbarins.com/

DECIBELLES
Un girls-band énervé avec des vrais morceaux de mélodies dedans et des paroles un rien débiles. Pour se faire une idée, rien de tel que le morceau « McBurger », à écouter sur le player « scène locale » !
http://myspace.com/decibellesband

RIEN
Que trouve-t-on dans Rien ? Tout et n’importe quoi. La lecture des dernières volontés du Général de Gaulle, des extraits de la série TV “Dallas”, un reportage sur le bathyscaphe, le tout mêlé à une musique s’inscrivant dans la lignée “post-rock” de groupes comme Godspeed You ! Black Emperor.

http://www.myspace.com/rienrienrien

GRAZZIA GIU
Trio de jazz vocal à la facture classique avec, outre Grazzia Giu au chant et à l’écriture, Gil Lachenal à la contrebasse et Sandrine Marchetti au piano. De la belle ouvrage…
http://grazziagiutrio.free.fr/

Categories : Musique à Grenoble - tags : ,

9 réponses

  1. Anne dit :

    Certes ! Mais nous avons à peu près 300 titres de la scène locale dans nos bacs ! Nous avons mis là essentiellement ceux qui sont passés en concert dans les bibliothèques…

  2. LisaChan dit :

    Nous pouvons aussi ajouter les « Faut qu’ça guinche » en chanson festive…

  3. Sabrina dit :

    J’aurais ajouté Hephaestus By Romz, une musique émotionnelle, et un premier clip vu à l’international…

  4. Jérôme dit :

    Une pensée émue pour la scène reggae de Grenoble qui, après l’apothéose des années 90 début 2000, commence à relever la tête: en particulier Wareika Hills et Milz qui prépare son premier album. Par ailleurs on aurait aperçu un Eldé travaillant quelque chose… à suivre !

  5. Alexandra dit :

    Je suis d’accord avec Julo, Rien en concert ça manque de quelque chose… Ils sont un peu comme dans une bulle, et personnellement je n’ai pas été vraiment touchée…

  6. Julo38 dit :

    Effectivement j’aime bien Rien surtout le premier album « Requiem pour des baroqueux » (Abbaye et Centre-Ville) mais en concert, pour les avoir vu plusieurs fois, j’ai toujours été un peu déçu. J’avais trouvé qu’il manquait quelque chose, une pointe de folie, un contact avec le public, le plaisir des musiciens à jouer ne me semblaient pas toujours palpable… Mais c’est effectivement un excellent groupe de (post-)rock.

    PS : comme tu l’auras sans doute remarqué, la chronique d’ARCTIC Monkeys est dans la colonne de gauche, rubrique « A découvrir » !

  7. Fabien dit :

    Il y eut également [MelK] qui avait ses bons moments.

    Dans tout ces groupes, pour ce que j’en connais, je trouve personnellement que RiEN ne joue pas dans la même catégorie. C’est sûrement une des formations « rock » françaises les plus intéressantes actuellement.

    [Aparté : Typo récurrente, certes, mais qui hérisse toujours l’extrémiste linguistique que je suis : c’est ARCTIC Monkeys, pas Artic – de même que Dionysos ne s’écrit pas Dyonisos, et Smashing Pumpkins pas Smashing Pumkins ; je vous le dis en prévision de vos futurs articles ;)]

  8. Julo38 dit :

    Certes, d’ailleurs certains de ces artistes sont présents dans les collections des Bibliothèques de Grenoble : Doei (2 disques), Feverish (Abbaye-les-Bains), Mig (4 disques). Je partage spécialement ton enthousiaste pour SZ (un exemplaire au Centre Ville) que j’ai pu voir plusieurs fois en concert et dont le dernier en ouverture des Young Gods lors des Rocktambule 2008 était excellent !

  9. Alexandra dit :

    Liste intéressante mais effectivement non-exhaustive : j’ajouterais Dôei, Bud Spencer’s Clout, SZ
    Et j’ai une pensée plus que nostalgique pour Feverish et Mig, qui furent de dignes et talentueux représentants de cette scène grenobloise active et si variée !

Laisser un message