Asturie CelteEn franchissant les Pyrénées nous prenons la direction Ouest sur la route musicale des terres celtiques pour arriver en Asturie (cherchez ces disques à la côte 9.59).

Une province autonome du Nord-Ouest de l’Espagne sur les rives de la Mer Cantabrique qui a bien raison de revendiquer son héritage culturel celte bien que la langue asturienne soit d’origine romane (latine).

Les instruments asturiens dont la gaïta (cornemuse asturienne à trois tubes), le tambour asturien, violon, flûte traversière, accordéon et la vielle à roue accompagnent depuis toujours les danses populaires. Les sonneurs de gaïta se regroupent en bandas et les chants des bergers résonnent encore dans les montagnes sauvages asturiennes.

Moi je suis fan du gaitero José Angel Hevia qui a réussi à associer la musique ancestrale celtique aux couleurs électroniques mélangées à des sonorités orientales en inventant une cornemuse électronique multitimbrique, la gaïta Midi.

Le groupe Nuberu qui défend ses racines asturiennes, les groupes celtic-folk Felpeyu, Llan de Cubel, les chanteurs de Tonada, Jorge Tuya et José Manuel Collado Vidale.

Pour ceux qui aiment le rock celtic, le groupe énergique Dixebra qui chante en asturien, sont les Mano Negra asturiens.

GalicePlus à l’Ouest nous arrivons en Galice à l’extrémité Nord-Ouest de la péninsule ibérique (c’est la Bretagne espagnole). Une région océanique celtisée sur les routes de Saint Jacques de Compostelle.
Comme pour les Asturies la musique traditionnelle galicienne s’inspire des sources celtiques à travers ses bandas, ses danses et
ses castagnettes originales.

On retrouve la cornemuse galicienne qui est le symbole du renouveau de la musique et de la culture de la Galice. Comme autres instruments la grosse caisse, le tambour et les coquilles Saint Jacques qui sont frottées l’une contre l’autre.
Le musicien galicien le plus connu dans le monde s’appelle Carlos Nunez, c’est un sonneur de gaïta et flûtiste génial participant à tous les festivals celtiques avec un autre joueur de cornemuse que j’aime bien aussi : Xosé Manuel Budino.

Les groupes de musique traditionnelle galicienne Berrogueto de la chanteuse Guadi Galego et Milladoiro (ce sont les Chieftains galiciens), Citania, Branas Folk et le groupe folk Luar Na Lubre.
Les ensembles vocaux féminins Xiradela et Faltriqueira et leurs tambours et les très jolies sonneuses populaires de cornemuse Susana Seivane et Cristina Pato.

Pour finir j’intègre aussi le groupe celtique de rock Celtas Cortos chantant en espagnol bien qu’il soit originaire de Valladolid.

Nous avons ensemble traversé l’arc musical celtique des régions maritimes rocheuses de l’Ouest de l’Europe, il va falloir prendre les voiles musicales en quittant les terres celtiques européennes pour franchir l’océan Atlantique pour notre prochaine étape….

Laisser un message