LA CHANSON INAVOUABLE : « Crucified » d’Army of lovers

Allez, on se jette à l’eau, on est des fous, cette semaine on vous présente une chanson inavouable … vraiment inavouable.

Bien entendu la technique n’est pas parfaite, alors montez le son à fond ou encore mieux, mettez des écouteurs !


Bmol, le blog des bibliothécaires musicaux.
par bibliothequegrenoble

Auteur : Emeline

Enfant des années 80, elle s'est épanouie dans cet immense chaos musical et en reste cruellement nostalgique. Aujourd'hui encore secrètement amoureuse de Jon Bon Jovi, elle a pourtant élargi sa culture musicale et ne désespère pas d'écouter du Classique quand elle sera grande. Son leitmotiv : désacraliser l'image des bibliothèques et inviter Metallica pour la fête de la musique. En attendant elle boit trop de café et essaiera d'être à l'heure la prochaine fois c'est promis!

36 Replies to “LA CHANSON INAVOUABLE : « Crucified » d’Army of lovers”

  1. « J’ai reçu une lettre d’un lecteur tellement en colère qu’il a oublié de signer… C’est fou ce qu’il y a comme étourdis parmi les gens courageux. » – Pierre Desproges

    Visiblement certains de nos congénères ont un petit peu de mal avec le deuxième degré… C’est pas la première fois que j’entends un quidam insinuer que nous autres bibliothécaires devons nous prostituer pour que les gens daignent venir dans nos (leurs!) bibliothèques.

    Je ne travaille pas à Grenoble, mais pour ma part, laissez-moi vous dire une bonne chose pas politiquement correcte, Johnny : les adhérents comme vous, je m’en passe bien, et couvre allègrement leurs complaintes insensées sous une bonne dose de « Toxic » de Britney Spears !

  2. Pour ma part, vous n’avez pas de souci à vous faire, je ne suis pas prêt de me faire photographier nu pour quel calendrier que ce soit ! Quant aux adhérents des bibliothèques, rassurez-vous là aussi, nous n’avons pas besoin d’aller les chercher, en ce moment ils viennent spontanément. Peut-être redécouvrent-ils les vertus du service public et/ou de la (quasi-) gratuité ?

  3. Je n’aurais qu’un mot : pathétique…dire qu’il faut faire la retape de cette chanson, véritable daube 100 % commerciale pour faire venir les gens dans les bibliothèques, alors je conseillerai à vos lecteurs d’aller chez de véritables disquaires.
    Désolé de rompre ce concert de louanges et d’auto-satisfaction corporatiste. A quand le calendrier des bibliothécaires façon Dieux du Stade ? Je préfèrerais peut-être ça.

  4. Mon cher Julien,
    Olivier Cachin est au rap ce que Philippe Manœuvre est au rock…Philippe Manœuvre, qui est-ce, vas-tu me dire ? Cela remonte à loin, dans mes souvenirs… Je ne dis pas que c’était une antiquité, même s’il pourrait présenter, maintenant, les « papys du rock » (en référence à la cultissime émission « Les enfants du rock »)….Je ne suis plus très jeune, il est vrai, c’est pourquoi je connais les deux émissions… C’est toute ma jeunesse, voyez-vous. Il n’en reste pas moins que ces émissions m’ont fait une tête bien pleine…et qu’ Army of Lovers n’y figure pas.
    Dommage pour eux, mais en tous les cas le rock n’y a rien perdu.

  5. Merci à tous pour vos encouragements! Heureuse de voir que ce petit exercice de style vous a plu ! Olivier Cachin ???!!! Lol, je ne lui arriverai jamais à la cheville, mais merci J.love !

  6. Bravo à vous! Voilà une belle image rajeunie des bibliothèques, vous finirez par faire savoir que les bibliothèques regorgent de trésors cachés (dans le Fonds commun Musique notamment). Même bloqué chez moi à cause de la gastro je reste accro à Bmol!!! Longue vie! Emeline tu me fais furieusement penser à Olivier Cachin dans Rapline

  7. Bien joué les collègues, continuez comme cela c tout bon, j’avais oublié cette chanson bien ringarde, et c’est si bon de se marrer.
    Vous êtes au top. Encore bravo !

  8. A quand le grand prix Eurovision à Kateb, c’est ça qui ferait rayonner les discothèques. Emeline et Stéphane « Ten points » de la Lituanie, vous êtes grandioses.

  9. C’est de la bonne dance-music, ça n’a pas vieilli, c’est très professionnel, bon, moi je préfère Rokia Traoré ou ELLA FITZGERALD mai rien à voir, le 1.4 c’est du 1.4 point barre. Quant au clip, MERCI pour la crise de rire ! Ca fait du bien par les temps qui courent !!!

  10. Le métier de bibliothécaire musical dans tout ce qu’il a de plus délirant. A quand une boite de nuit en médiathèque avec tous les trésors dont elle regorge 🙂
    Non army of lovers n’est pas kitsch puisqu’ils sont devenus cultissime, j’avoue je suis fan aussi.
    Juste pour info, le moustachu du groupe qui est producteur a créé un autre groupe pas aussi délire mais les chansons d’Army sont toujours un succès dans les pays ou il tourne.

  11. Bravo ! Y’a de l’idée ! Et qui de mieux qu’Emeline comme ambassadrice de BMOL, je vous l’demande.

    Continuez sur cette voie, c’est vraiment réussi (enfin ça pourrait l’être plus, ok, mais c’est bien pour ça qu’il faut continuer ! 😉 )

  12. Vite, je cours emprunter le disque à la médiathèque ! Cet endroit est une mine de trésors inavoués. Où peut-on trouver les costumes (c’est presque ce qu’il y a de mieux dans la chanson …) ?

  13. De passage à St-Martin d’Hères chez une amie, je suis allée sur votre site : enfin de la nouveauté pour faire connaitre une médiathèque, Emeline bravo !!!!

  14. Cool. Je tombe par hasard sur votre site ! C’est vraiment sympa votre idée, vous en mettrez d’autres des chanson inavouables? Je peux donner des titres si il faut ! En tout cas en étant de Grenoble, je vais peut-être venir faire un tour entre mes cours pour chercher dans vos bacs ! A bientôt.

  15. Excellent !
    Très bon plaidoyer, un peu perdu d’avance, mais plein d’infos capitales, de bon souvenirs et d’humour, très baroque ! 😉
    Super initiative en tous cas, j’ai hâte de voir les prochains tomes de cette série (Bon Jovi ? AHA ?)…

  16. Super vidéo, j’attends avec impatience la chanson inavouable de la semaine prochaine.
    Ce genre de présentation nous motive à pousser les portes de la bibliothèque pour venir écouter les meilleurs tubes oubliés !!!

  17. Génial ! j’avais même oubliée l’existence de cette chanson (etait-ce un mal ???;))
    En tous cas bravo pour ce blog qui donne une autre image de ton métier !

  18. Trop bien, voila des bibliothécaires pleins d’énergie et de créativité.
    Bibliothèque signifie souvent dans l’esprit des gens « poussiereux et ennuyeux ».
    Avec eux au moins on a envie de pousser la porte et de respirer à pleins poumons cette ambiance jeune, dynamique,et pleine de promesses pour cette bibliothèque grenobloise.
    Allez les petits……..bravo…..continuez!

  19. bravo !!! c’est une maniére originale pour travailler. emeline continuez comme cela;cela nous montre une nouvelle inspiration musicale (prenez des leçons de chant ;ainsi ce sera parfait.les mauvaises langues s ‘abtenir!!!bonne fin de journée

  20. Excellentissime ! Merci pour ce retour vers le passé de la « dance » acidulée. Et bravo à Emeline pour sa superbe présentation pleine de conviction et de fraîcheur 🙂

  21. Ah oui bravo pour avoir extrait cette « perle » du fin fond des hits-parade dance des 90’s. En plus je me rappelle très bien m’être franchement marré sur ce clip, un modèle de second degré et de kitsch assumé (j’aime particulièrement le zoom sur la gorge de la princesse avant de remonter sur son visage)…
    Beau travail !

  22. Alors là, chapeau bas, j’aime beaucoup cette prise de risque, je ne peux que vous encourager à continuer dans cette voie ! Par contre la chanson aïe aïe ne méritait-elle pas de reposer en paix dans les limbes des années 1990 ? (Enfin, je veux dire par là que le titre est bien trouvé)

  23. Trop bon !
    Belle présentation plus une partie didactique sur le classement
    –> bien joué ! 🙂
    Le clip m’a fait saigner les yeux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.