Kery James "92-2012"keryjames

Pendant l’été, Bmol met un coup de projecteur sur les chroniques écrites par les détenus de la maison d’arrêt de Varces (Isère) lors du projet Chroniques Lycéennes.

« Lettre à la République » parle de la France et l’État en général.

Cette chanson porte bien son titre puisqu’elle dénonce un état de fait. Elle veut faire comprendre qu’on tous égaux et qu’il faut arrêter le racisme pour qu’on ait tous la même vie. Ses paroles sont très touchantes.

Il y a beaucoup d’émotion et de sincérité dans les propos de Kery James : en l’écoutant on réfléchit beaucoup. Il nous rappelle la devise « liberté, égalité, fraternité » et ceci, que l’on soit français, blancs, noirs ou arabes…

L’instrumental est bien travaillé. Les paroles suivent le rythme de la musique et le tout est très bien organisé. Au début le ton est plutôt calme, comme la musique. Petit à petit Kery James augmente le rythme, pousse son interprétation et devient de plus en plus dur.

A la fin il laisse la place à la musique.

Chebli

Où trouver ce document ?

Categories : A découvrir - tags : ,

2 réponses

  1. louis christin dit :

    le meilleur pour le rap game

  2. zepégnou ernes dit :

    mès rèspè le père kérry.j ss un rappeu amateu mès prière ces de continué le comba ke ta comancé ici dan mon pays le cameroun.pr mw çè vtw le véritable créateur du rap.si je ne peu pa avoir le stille de mon père spirituèl je préfère abendoné le rap.jador tout tes titre.plus preciseman lètre a mon publique cétè come ci tu tadrécè as moi.jaurè bésoin de ta bénédiction

Laisser un message