KAMASI WASHINGTON « Harmony of differences »

Pour bronzer intelligent en écoutant des petits sons frais qui vont bien, les discos de Grenoble vous conseillent pendant tout l’été les albums récents qui ont retenu notre attention. Des mini-chroniques sous la forme d’un cocktail d’été : 3 lignes + 1 vidéo + 1 visuel. Agrémentez d’1 mojito et laissez la musique remonter jusqu’au cerveau…

Kamasi Washington, au sax, à la composition et à l’émulation du collectif, avait épaté son monde en 2015 avec « The Epic », album monstre de trois heures, réunissant 32 musiciens et 20 choristes, généreux panorama de styles et de virtuosités, dont l’ambition à l’exhaustivité prenait le risque d’épuiser son auditeur.

Kawasi revient avec, en quelque sorte, le contraire : un concept album extrêmement ramassé, 32 minutes au compteur, mais tout aussi passionnant. « Harmony of difference » est une suite en 6 mouvements, dont chacun des 5 premiers, Desire, Humility, Knowledge, Perspective et Integrity, expose une mélodie, une atmosphère, et, comme les titres l’indiquent, l’une des dispositions philosophiques menant à la musique. Le sixième et dernier mouvement, Truth, fusionne les cinq précédents selon ce que le maître d’œuvre définit comme “l’art d’équilibrer la ressemblance et la différence pour créer l’harmonie entre des mélodies distinctes.”

On se dit que la dernière fois qu’un saxophoniste avait bâti une suite aussi cohérente, dont la profondeur spirituelle s’explore et se déploie à chaque nouvelle écoute, c’était « A love supreme » de Coltrane…

L’infatigable Kamasi ne risque pas de mollir de l’anche, puisque son album suivant est déjà emballé, prêt à débouler en 2018, il s’appelle « Heaven and earth ». En avant vers de nouvelles aventures !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.