Jazz, HipHop et Salsa, que dire de plus ?

Et bien reggae et funk par exemple, ou dub et soul, bon, disons tout ça en même temps. Pas vraiment tout en même temps mais plutôt un délicieux mélange de deux ou trois genres ; mâtiné de sons électroniques. Tout cela semble un peu confus.

Prenons les choses dans l’ordre : un morceau d’ouverture qui ne dépareillerait* pas en B.O. de James Bond (voire Austin Power), vient ensuite la voix chaude et suave d’Iva Lamkum, jeune néo zélandaise qu’il va falloir garder à portée de vue d’oreilles, délicieusement accompagnée de trompettes jazz funky.

Bon je ne vais peut être pas faire un descriptif de chacune des pistes mais sachez qu’ensuite la recette est exploitée en beauté. Des solos de guitares, de trompettes, de tambours et de scratchs de ci de là; instrumentaux ou chantés, les morceaux nous font passer de l’ambiance cubaine au club de jazz pendant une soirée concours de swing, pour rebondir sur du dub. Les différents genres se croisent, vont boire un verre ensemble et rentrent parfois ensemble à la fin de la soirée …Bref, ils se mélangent allègrement, avec bon goût et énergie.

Relaxant et motivant à la fois pour ceux qui aiment, comme moi, quand ça swingue pépère ou qui aiment danser dans leur tête. Comme dirait un certain génie de certains alpages : « Bouge tranquille ».

Où trouver ce document ?

Ps : leur clips sont bien sympas et sur leur chaine Youtube, ils ont mis quelques unes de leurs performances live. A voir ici :

http://www.youtube.com/user/solarosa

Categories : Album de la semaine - tags : ,

Laisser un message