IBRAHIM MAALOUF

ibrahim

Ibrahim Maalouf, le trompettiste tout terrain qui s’ingénie à nous surprendre : non content d’être le seul à utiliser une trompette quart de ton (inventée par son père) qui lui permet de jouer les modes arabes et de fusionner ses diverses influences, non content d’emporter une Victoire de la Musique en 2014 avec son album Illusions après avoir obtenu une Victoire en jazz l’année précédente, il produit simultanément cette année 2 nouveaux albums, quelques mois après la sortie en collaboration avec Oxmo Puccino de son « opéra rap » Au pays d’Alice inspiré de Lewis Caroll.
Comme de faux jumeaux, même date de naissance, mêmes gènes, mais 2 personnalités distinctes :

kalthoum

L’un, Kalthoum, est à la fois un retour à la formation qui a fait le succès de Wind, seul album jazz acoustique de la discographie d’Ibrahim Maalouf (enregistré à New York avec Larry Grenadier à la contrebasse, Clarence Penn à la batterie, Mark Turner au saxophone et Frank Woeste au piano), et un hommage à la grande chanteuse égyptienne Oum Kalthoum. Ibrahim Maalouf le présente en ces termes : « KALTHOUM est une célébration des femmes qui ont bouleversé le cours de l’histoire et dont l’influence artistique a eu un impact jusque dans nos vies actuelles. J’ai donc choisi une figure emblématique, véritable monument de l’histoire du peuple arabe, et qui est par ailleurs la voix que j’ai le plus écoutée depuis ma toute petite enfance : Oum Kalthoum ».
L’autre, Red & black light, enregistré à Paris avec Eric Legnini aux claviers, François Delporte à la guitare et Stéphane Galland à la batterie, développe une ambiance plus pop, voire électro, plus proche de l’album Illusions : il célèbre lui aussi une femme, mais la femme générique, celle d’aujourd’hui, celle qui a (doit, devrait, ou pourrait…) avoir un « rôle fondateur et fondamental pour espérer un avenir meilleur » : en attendant cet avenir, qu’il soit meilleur ou non, grâce aux femmes ou non, profitons dès maintenant de ce qu’Ibrahim Maalouf nous offre de meilleur : sa musique…
La discographie complète d’Ibrahim Maalouf est disponible dans les bibliothèques de Grenoble, mais aussi sur 1DTouch, le service de musique en ligne que celles-ci mettent à la disposition de leurs adhérents.

Auteur : Martine

Si j'avais le choix de la couleur, j'aimerais assez être bleue, comme la note du même nom; si j'étais une note, j'aimerais être n'importe quelle petite croche de l'adagio du concerto pour clarinette de Mozart (et je promets de rester bien à ma place), ou encore un silence entre 2 notes de Thelonious Monk; si je devais changer de métier, je me vois bien pâtre sur un rocher chez Schubert ou ornithologiste chez Charlie Parker… Mais bon, j'avoue, dans la vraie vie je m'appelle Martine, et je suis amatrice, outre de musiques en tous genres - mais plus particulièrement celles qui passent à des heures impossibles à la radio - de moelleux au chocolat (avec un fond de sauternes), car c'est bien connu, ventre affamé n'a point d'oreille, et dans notre métier, les oreilles, c'est essentiel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.