Contre la déprime de rentrée, la solution suisse !

hildegard fliegen

Cette fois ça y est, après beaucoup d’hésitations – un jour tongs et débardeur, un jour bottes de pluie et parka – la saison est définitivement à la rentrée et au retour aux préoccupations du quotidien : on a du mal à refermer le jean, on essaie de faire illusion avec le prolongateur de bronzage, on pense à passer chez le coiffeur pour discipliner les mèches qu’on a laissées se rebeller dans l’élan libertaire des vacances : bref, toutes les conditions sont réunies pour le petit coup de blues de l’automne.
Deux choses pourtant peuvent nous aider à passer ce cap difficile : l’espoir d’un été indien d’exception, et la perspective de belles découvertes musicales. Pour l’été indien, voyez avec Monsieur Météo, pour les découvertes musicales, vos discothécaires fidèles sont là !
hildegard fliegen

Et pour commencer, une bonne surprise suisse, qui, comme le couteau du même nom, est multifonction (je n’ose pas dire : a plus d’une corde à son arc) : cabaret délirant, scat, rythmes funky, saxophone baryton et marimba en folie, humour, pêche d’enfer, le tout mené par le chanteur Andreas Schaerer (qui a fait ses armes avec Bobby McFerrin), virtuose de la beatbox et champion de la trompette vocale :


C’est LA révélation de l’été, le groupe qui a enthousiasmé tous les festivals qui ont eu la bonne idée de les programmer.
Encore un peu de patience, l’album intégral de ce groupe pêchu qui n’a pas l’imagination dans sa poche devrait arriver à la Bibliothèque du Centre-Ville très bientôt (plus vite, facteur !).
en attendant voici aussi le clip officiel de Don Clemenza :

et un solo de machine à écrire :

Où trouver ce document ?

Laisser un message