Imaginez la révolution numérique, des satellites, des cables USB, du bluetooth, du wi-fi, de l’adsl, de l’immatériel. Imaginez la sensualité, les corps qui dansent, les vibrations de la musique, la chaleur humaine, la rondeur de la langue.

Voilà l’oxymore qu’inspire la vue de la pochette du dernier Gotan Project : un titre froid et numérique « Tango 3.0 » construit avec les corps nus de danseuses. Mais on y retrouve ce pourquoi on aime Gotan : la musique électronique au service du tango, une approche du genre renouvelée dans ce mouvement tango nuevo. L’apport électro vient souligner le cœur qui bat dans le tango et rend la musique encore plus tripale.

Dans Lunatico,  les hommes en noir de Gotan avaient demandé – entre autres – la collaboration du rappeur Koxmoz pour le génial « Mi confesion ». Cette fois ci, le grand Melingo (tangero argentino-brésilien) donne de la voie sur « Tu misterio ». Et surtout, la présence de Victor Hugo Morales (sorte de  Thierry Roland argentin) sur le morceau « La Gloria » commentant un match de foot imaginaire entre les membres du groupe et qui termine par un magnifique « GOOOOOOTAN !!!!! » est tout simplement jubilatoire !!!

Je vous laisse apprécier la beauté et l’ingéniosité de la vidéo de ce fameux morceau (le tatouage du danseur représente Carlos Gardel, LE chanteur de tango dont la France et l’Argentine se disputent l’origine).

Où trouver ce document ?

Categories : Album de la semaine - tags : , ,

Une réponse

Laisser un message