FRUSTRATION – So Cold Streams

Le groupe électro-(post)punk français sort son quatrième album. Quelques tubes potentiels : Slave Markets (en duo avec Jason Williamson, la moitié du duo Sleaford Mods), Brume, Some friends. Une production ou les synthés et la basse (Lil’ White Sister, Pepper Spray, Le Grand Soir, bah plein en fait…) se taillent la part du lion même si la guitare n’est pas en reste. La voix toujours plus assurée du chanteur Fabrice Gilbert. Mêmes les chansons en français tiennent la route. Tout est question d’équilibre en musique et ici le point d’équilibre est idéal. Et toujours une pochette signée Baldo comme le reste de la discographie du groupe parisien… 

Du coté des paroles, la rage et l’indignation en bandoulière : migrants, révolution, situation écologique, revendications sociales, un groupe à l’écoute de son temps…

Alors post-punk, rock industriel, électro, new-wave ? Peu importe, So Cold Streams est sans doute un des meilleurs albums français de l’année et encore une bonne pioche pour l’excellent label Born Bad records

Où trouver cet album ?

Author: Julien

Né quelques jours après la mort de Jimi Hendrix (on fait se qu'on peut). S'est flatté pendant longtemps de détester le jazz mais attribue désormais cela à une erreur de jeunesse. Déteste vraiment la nouvelle-nouvelle-nouvelle chanson française. Se gausse pourtant d'avoir vu Bashung un soir de 1995 et d'y avoir pris du plaisir. A tenté (vainement) d'être musicien et traine depuis son mal-être dans des débats musicaux stériles. Persiste a porter des pulls à capuche et des Converse (le plus souvent déchirées) à bientôt 40 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.