ambiance festival

Photo : Les Ogres De Barback

Le festival Rocktambule, véritable institution dans les évènements musicaux d’automne sur l’agglo, fête ses 20 ans cette année… Bmol sera encore une fois de la partie pour vous rendre-compte du festival, de ses temps forts, de ses invités prestigieux ou de ses découvertes, bref de tout ce qui fait le charme d’un bon gros festival !

Outre le Off du festival et les conférences et rencontres professionnelles (une première cette année), 3 soirées mettront à l’honneur des artistes émergents ou confirmés dans des esthétiques allant du rap au pop-rock en passant par l’électro, le reggae ou la chanson. Tour d’horizon de la programmation 2014 et coups de cœur de l’équipe Bmol…

Jeudi 9 octobre hip-hop, électro, dubstep

Hudson Mohawke (qui sera notamment l’un des producteurs du prochain album de Kanye West) rencontre Dustie pour un back to back* qui promet du rythme, du gros son, des défis… bref un sympathique clash dans le meilleur sens du terme. Hudson Mohawke est un des chefs de file du trap, un genre électro qui privilégie les contenus harmoniques et des lignes lourdes où les sub bass ne sont jamais bien loin.

Rustie n’est pas non plus un perdreau de l’année puisqu’il s’est fait remarquer en proposant des remixes pour Kelis, Nicki Minaj ou Jamie Lidell. Comme Hudson, il est membre du crew LuckyMe de Glagow. Son style allie hip-hop, trance et techno.

S-Crew

S-Crew

S-Crew sera sans aucun doute l’événement attendu par les amateurs de hip-hop de moins de 25 ans… Composés de DJ Elite et de 4 MCs : Nekfeu (de 1995), 2zer Washington, et des frères Framal et Mekra, le crew parisien c’est la hype du moment chez les plus jeunes (2 millions de vues pour leurs récents clips). Des productions lourdes à des sons plus funky, des lyrics « conscients à des textes immatures » (selon leur propres termes), si vous vous êtes un peu embourgeoisés et que vous voulez une remise à niveau expresse, le street sound de S-Crew vous remettra dans le droit chemin… direct !

Coup de cœur de Bmol pour les deux jeunes Toulousains BigFlo & Oli. 2 frères que rien ne prédestinaient au succès même si à 17 et 21 ans, ils (s’)exercent depuis tout petits. Etudiants en musique au Conservatoire (batterie et trompette), naviguant entre 2 mondes « le classique et Skyrock », c’est leur sincérité insolente et perturbante qui frappe au premier abord, « on rappe comme on est dans la vie ». Beaucoup d’humour, des textes qui touchent justes et qui proclament des valeurs humaines à l’opposé du gangsta rap et de l’égo trip… pas si courants aujourd’hui et franchement fresh !

Côté électro seront présents aussi Le Fabrikan, les jeunes phénomènes français Carbon Airways ainsi que le dubstep qui envoie du bois de Tha Trickaz.

Vendredi 10 octobreReggae, chanson, rock

Tiken

Tiken Jah Fakoly

On ne présente plus l’artiste Ivoirien Tiken Jah Fakoly, chantre depuis 25 ans d’un reggae militant aux influences africaine et jamaïcaine. Très jeune c’est le reggae jamaïcain qui l’inspire (Burning Spear, Bob Marley, U-Roy…) mais ce sont surtout les paroles émancipatrices de ces illustres ainés qui le persuadent de fonder son 1er groupe. Il faudra près de 10 ans pour qu’il connaisse le succès en France puis à l’international grâce notamment à ses magnifiques albums Mangercratie et FrancAfrique. 2007 marque un tournant dans sa discographie. Les instruments traditionnels (n’goni, kora, percussions…) deviennent de plus en plus présents dans ses compositions et imposent la griffe Tiken, fortement marquée par des textes conscients (fin de la FrancAfrique, combat pour l’éducation…). Mais c’est sur scène que Tiken donne la pleine mesure de son charisme et de sa force… A ne surtout pas rater si vous ne l’avez jamais vu !

Les Ogres de Barback fêtent cette année leurs 20 ans d’existence. Une date anniversaire bien singulière sur Grenoble puisque se joindront aux 4 frères et sœurs des Ogres la fanfare Béninoise Eyo’nlé pour une rencontre qui promet des surprises et de la bombance. Les Ogres c’est une conception de la chanson française particulière, une famille qui se nourrit de projets et d’expériences avant tout, toujours ouverte au monde et au métissage. Poésie du quotidien, paroles contestataires ou pleines d’amour, une énergie communicative et des ambiances survoltées, les Ogres ne laissent jamais indifférents…
La fanfare Eyo’nlé, c’est des racines béninoises mais la tête dans la modernité. Foncièrement ouverte à ce qui l’entoure, la richesse des traditions musicales yoruba et goun sert de moteur à une vision moderne de l’humanité et de la musique. Cette rencontre entre deux univers est déjà tout un programme.

Pan c’est une histoire qui commence à Grenoble mais qui mérite de s’envoler vers les cieux cléments de la reconnaissance. Un véritable univers qui s’installe grâce aux compostions des 3 membres du groupe, des textes poétiques exigeants et oniriques, des ambiances musicales rugueuses ou délicates laissant la place alternativement au rêve ou aux tressaillements du corps.

Le plateau sera complété par les chansons balkans de Soviet Suprem et par le remarqué et très efficace sound system grenoblois Roots Collective.

Samedi 11 octobreElectro, pop, soul, funk

Kavinsky

Kavinsky

Kavinsky sera à coup sûr un des artistes attendus sur ce festival. Reconnu internationalement, ses compositions sont régulièrement empruntées par la publicité et les jeux vidéo. « Mais c’est GTA5 ça! » vont s’écrier les plus jeunes « mais c’est Drive ça ! » vont s’écrier les autres. C’est Mr Oizo qui lui met le pied à l’étrier en lui mettant entre les mains un clavier, une boite à rythme et ordinateur en fin de vie. Côté musique, l’univers de Kavinsky est très référencé 80’, son dernier album Outrun l’a propulsé sur le devant de la scène électro et ses shows ont la réputation d’être décoiffants… on jugera donc sur pièce la locomotive Kavinsky.

Agoria est le cofondateur du label avant-gardiste et éclectique Infiné. Natif de Lyon où il enregistre toujours ses productions, Agoria est à l’origine des Nuits Sonores, l’événement électro régional à la réputation bien installée. C’est que le monsieur a rencontré très vite la musique électronique, en l’occurrence la techno de Detroit et qu’elle ne le quittera réellement jamais. Mais il sait aussi expérimenter, comme lorsqu’il convie sur ses albums Neneh Cherry, Peter Murphy de Bauhaus ou Kid A.

electro deluxe 2

Electro Deluxe

Avec Electro Deluxe, on change d’univers puisque c’est la soul, la funk et le jazz qui sont convoqués pour cette dernière nuit du festival. C’est un véritable condensé de groove que vous apprécierez sans doute puisque les influences auto-proclamées du groupe vont de Herbie Hancock à Buckshot Le Fonque et Me’shell N’degeocello. Electro Deluxe devrait faire trépigner les ambianceurs, d’autant qu’on nous promet du spectacle avec une belle section cuivres. C’est bon ça !

Mais ce n’est pas fini puisque l’indie pop de Fool’s Gold et le bricoleur Alb feront monter la pression en début de soirée. Enfin, on nous annonce en inter-plateaux la promotion de la « tartifunk » avec RFFR… on n’a rien compris mais on fait confiance au bon goût des organisateurs !

LABEL BMOLN’hésitez pas à venir checker l’équipe de Bmol TV pendant le festival. On sera de chaque soirée : on est 2, on a une caméra et des beaux t-shirts Bmol…

Bien entendu, une majorité d’albums des groupes programmés à Rocktambule sont à écouter et emprunter dans les bibliothèques de Grenoble, la discographie sélective se trouve dans la colonne de gauche.

*Back to back : que l’on pourrait traduire par « chacun son tour » c’est-à-dire que les 2 artistes se répondent alternativement par morceaux interposés

Laisser un message