FANFARLO, « Reservoir »

Sorti partout, sauf en France, et distribué sur le web pour la modique somme de 1$ par le groupe lui-même en 2009, le premier album de Fanfarlo est une invitation au voyage, à la manière baudelairienne (en référence à la nouvelle « La Fanfarlo » de Baudelaire).
Bruitages étonnants, dès le premier morceau, mélodies qui collent au tympan, songwriting envoûtant et exigeant, on l’écoute en boucle sans se lasser (avis perso!).

La voix du chanteur suédois, Simon Balathazar, y est pour beaucoup. Intros intrigantes, session de cuivres, handclaps, violons aux côtés des plus traditionnelles guitares et batteries construisent un espace sonore élégant et très construit qui a conquis David Bowie himself c’est ce qu’il se dit sur le web)!

Pop orchestrale, folk voyageur, indie rock, c’est comme on veut mais c’est prometteur.

Où trouver ce document?

Author: Catherine

Elle a erré longtemps dans le milieu du spectacle vivant, comme si le genre "spectacle mort" existait aussi. Elle n'est spécialisée en rien du tout, sauf peut-être dans la photo et le crumble pomme-cannelle. Elle est musicothécaire presque par hasard et pour tout avouer, elle préfère la littérature, les polars nordiques surtout! Mais comme c'est une fille consciencieuse et libérée, elle veut bien qu'on invite Metallica (en acoustique) dans une bibliothèque grenobloise et qu'on remplace la dame du logo par Bob M.?! Et puis elle est prête à l'ultime sacrifice : faire publier sa photo sur le Blog des BMG (Beautiful Music Girls… and Guys!).

3 Replies to “FANFARLO, « Reservoir »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.