Fabrizio Cassol, saxophoniste du trio belge Aka Moon, construit autour du célèbre poème / hymne anti-raciste « Strange fruit » une sorte d’oratorio dont le maître-mot est « no frontiers ! » : il convoque autant des musiciens de jazz (ses comparses d’Aka Moon,Eric Legnini, Magic Malik) que des musiciens africains (Baba Sissoko, la diva malienne Oumou Sangaré), une chanteuse lyrique ou le chœur d’enfants La Choraline. Un mariage réussi entre jazz, musique africaine et musique classique, pour un album plein d’émotion.

Où trouver ce document ?

Categories : A découvrir, Album de la semaine - tags :

Laisser un message