Une jazzwoman, compositrice de surcroit, c’est si rare…
Laissez-vous donc porter par ce très bel album de MYRIAM ALTER : un violoncelle et une clarinette mis en valeur avec bonnes vibrations garanties, un ensemble quasi romantique, une pâte inventive et reposante. De quoi prolonger l’été agréablement et avec le sourire.

Dans le même registre, à lire cette fois : Femmes du jazz : Musicalités, féminités, marginalisations, de MARIE BUSCATTO.
Enquête sur les femmes du jazz en France, cet ouvrage montre qu’elles sont confrontées aux conventions musicales masculines qui guident les relations de travail dans cet univers encore essentiellement masculin, et leur marginalisation est d’autant plus étonnante qu’elle est dénoncée par les professionnels eux-mêmes.

 

 

Where is there / MYRIAM ALTER (Enja records, 2007)

Femmes du jazz / MARIE BUSCATTO (CNRS Editions, 2007)

Categories : Album de la semaine - tags : ,

Une réponse

  1. Martine dit :

    Pour apporter un peu d’eau au moulin des femmes en jazz, vient d’arriver un album de Tineke Postma, compositrice et saxophoniste hollandaise, commenté sur un site que je me permets de recommander : Jazz Frisson, rubrique « Jazz’Elles ».

Laisser un message