Djangostation : site dédié à Django Reinhardt et au jazz manouche

Djangostation est un excellent site dédié à la musique de Django Reinhardt et au jazz manouche : chronique de disques et DVD, extraits musicaux, dates de concerts, biographie des musiciens (traduisez le plus souvent : guitaristes) importants du genre, liste des luthiers, festivals et événements, rubrique matos, forum, c’est le site le plus complet dans le genre et en français s’il vous plait. A consulter en priorité pour tout ce qui touche au jazz manouche, jazz gitan, swing manouche, jazz français, gypsy jazz (rayez les mentions inutiles).

En bonus, une petite discographie sur le jazz manouche dans les bibliothèques municipales de Grenoble :

tchavolo.pngDjango Reinhardt : tout !

Miri famila / Tchavolo Schmitt (Djaz, 2001)

Digo o divès / Mandino Reinhardt (Le chant du monde, 2004)

The complete Gipsy project / Bireli Lagrène (Dreyfus jazz, 2003)

Swing / Musique du film de Tony Gatlif (Princes Films, 2002)

PS : un événement qui m’avait échappé (vacances obliges), Tchavolo et Dorado Schmitt, deux des plus fines lames du jazz manouche, ont été verbalisé pour avoir joué dans le TGV Paris-Strasbourg le 30 juin dernier avec le consentement et l’approbation des passagers! Les deux infortunés musiciens, incrédules, en ont été pour leurs frais (108 € tout de même) avec réception en grandes pompes (c’est le cas de le dire quand on pense à la fameuse pompe manouche) par la maréchaussée en gare d’arrivée. Habituellement, pour voir des musiciens de ce calibre, c’est le public qui paye et non l’inverse…

Francis Marmande s’en est ému dans un article publié par Le Monde le 25 juillet dernier. Lire l’article

Author: Julien

Né quelques jours après la mort de Jimi Hendrix (on fait se qu'on peut). S'est flatté pendant longtemps de détester le jazz mais attribue désormais cela à une erreur de jeunesse. Déteste vraiment la nouvelle-nouvelle-nouvelle chanson française. Se gausse pourtant d'avoir vu Bashung un soir de 1995 et d'y avoir pris du plaisir. A tenté (vainement) d'être musicien et traine depuis son mal-être dans des débats musicaux stériles. Persiste a porter des pulls à capuche et des Converse (le plus souvent déchirées) à bientôt 40 ans…

2 Replies to “Djangostation : site dédié à Django Reinhardt et au jazz manouche”

  1. bonjour, merci pour votre article. Etant une grande fan de jazz manouche, je cherchais justement un bon site qui pourrait me renseigner sur les différents événements concernant le jazz. Je voulais savoir si il y aura bientôt un festival à Paris sur le jazz manouche ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.