DEPECHE MODE, « Sounds of the universe »

Trois ans et demi qu’on avait pas eu de nouvelles du groupe (depuis « Playing the angel » exactement) et… 28 ans depuis leur premier album… gloups !! Mais ça valait la peine d’attendre puisque  le trio revient en grande forme avec cet opus dont on entend actuellement le single entêtant « Wrong » et peut voir, éventuellement, le clip un poil glaçant.

C’est un peu un retour aux sources avec synthés analogiques et boites à rythme (et des « clins d’œil » à certains de leurs anciens morceaux) et aussi un mix de sons actuels qui prouve bien leur sens aigu de la mélodie et des sons électroniques… Une évidence sonore qui constitue leur univers, leur marque de fabrique.

Bon, quelques « grincheux » trouveront certainement à redire en disant qu’il y a des longueurs voire des morceaux pas franchement indispensables (genre « Jezebel  » chanté par Martin Gore ?!) admettons pour ne pas être taxée de fan inconditionnelle ! Précisons aussi que l’album gagne a être réécouté et dégusté tranquillement pour mieux en savourer toutes les facettes sonores et vocales.

Bon, une chose est sûre, c’est que le groupe  peut dormir tranquille sur ses lauriers, les petits nouveaux en tout genre (Justice & Co) sont loin du compte et de cette maîtrise et même les grosses pointures avec leurs dernières livraisons (genre U2 ou Cure) peuvent être jalouses !

Où trouver ce document ?

Auteur : Agnes

Pendant des années a du faire du piano et du solfège car ses parents en avaient acheté un .Elle fait un rejet manifeste de la musique classique et se venge en n'écoutant plus tard presque que du hard rock (époque Van Halen, Motörhead, Iron Maiden qu'elle ira même voir à Lyon tout comme Judas Priest et AC/DC du temps de l'Alpexpo à Grenoble et.. ça alors Jérôme nous étions au même concert!!). Avec l'âge, elle est passée au rock /pop anglo-saxons voire à l'électro et depuis qu'elle s'occupe du rayon , elle écoute aussi avec plaisir du jazz et blues. Elle est également d'accord avec Jèrôme pour inviter Metallica dans une bib. de Grenoble, quant au changement de logo qu'il propose, elle préfèrerait Nina Hagen .

Une réponse à “DEPECHE MODE, « Sounds of the universe »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.