Savez-vous parler néerlandais? Hollandais ? Non ! Pas grave ! Car le groupe DE KIFT, pur jus batave, réalise le tour de force de nous amener à  nous intéresser à leurs textes tout autant qu’à leur musique, sans être forcément bilingue!

Issu des mouvements de squatters aux Pays-Bas, De Kift est né à la fin des années 80, dans le sillage du punk. Soucoupe volante musicale, balançant entre le punk-rock, le folk, la pop et la fanfare festive, De Kift invite à un voyage mélodique totalement fêlé et tout simplement virtuose, sans substances illicites de surcroit !

Comment ai-je découvert cet OVNI ? Est-ce que je serais moi aussi une sorte d’Alien, une EPMI  (entité professionnelle mal identifié), aux goûts un peu bizarres ? Je vous explique ?

Pour résumer, mon métier, c’est d’écouter de la musique, d’écouter toutes les musiques et de vous donner envie (quel défi !), une fois les CD(s)* achetés, de découvrir l’incroyable richesse de la création musicale et d’emprunter les dits-CDs1;} //OBEND:do_NOT_remove_this_comment //-->

  1. le plus possible pour les statistiques…).

    Bref, voilà comment j’ai découvert DE KIFT, par curiosité et peut-être aussi par provocation ! Pour conclure, le Cd s’appelle « De Kift », c’est le premier disque du groupe, publié grâce aux Têtes Raides et leur label « Mon slip » (joli nom!) en 2005.

    Alors ça vous fait kiffer aussi?!

    PS : allez visiter leur site, il est drôle, graphiquement créatif et sacrément ingénieux !

    * Cd, autre objet étrange dont on annonce la mort depuis longtemps.

    Où trouver ce document ?

    http://www.dekift.fr/

    www.monslip.fr