DAM – Ben Haana Wa Maana

Du hip-hop palestinien ! Le groupe Dam sort un tout nouvel album : « Ben Haana Wa Maana » (traduit comme : « entre ceci et cela, on est perdus »). Leur musique est un joyeux mélange entre Orient et Occident. Ils rappent en arabe, en hébreu, en anglais, des percussions arabes rythmant leurs morceaux. Même si vous n’êtes habituellement pas attirés par le hip-hop et le rap, je vous invite tout particulièrement à écouter cet album. La force et le dynamisme qui s’en dégagent, le mélange des genres nous offre un cocktail détonnant, entraînant et plein de vie.

Au delà de la musicalité du groupe, c’est aussi et surtout par l’engagement politique de leurs chansons que le groupe s’est fait connaître sur la scène internationale. Ce troisième opus est en effet engagé pour les droits des femmes, des LGBT, pour la paix dans le monde et pour l’union des minorités ethniques… Ils nous parlent également de la réalité d’être Palestinien aujourd’hui. Fondé en 1999, le groupe a été le tout premier groupe de hip-hop palestinien. Mahmoud Jréré, les deux frères Tamer et Suhell Nafar et la chanteuse du groupe Maysa Daw se sont rencontrés dans les rues de Lyd, une ville judéo-palestinienne, dans la banlieue de Tel Aviv où le groupe est encore installé. La chanteuse du groupe, Maysa Daw, a par ailleurs été distinguée par le magazine Vogue qui, en 2018, l’a classée parmi « les cinq étoiles arabes éclairant le monde ».

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sens de ce troisième album et de ses paroles, je vous invite à lire l’interview de l’un des membres du groupe Mahmood Jréré sur le site de RFI Musique (réalisée via whats app).

Très présents sur les réseaux sociaux, vous pouvez consulter leurs pages Facebook, Twitter et Instagram.

Et venir emprunter leurs CD à la bibliothèque !

DAM – Ben Haana Wa Maana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.