Concert-rencontre avec Souad Asla et les chanteuses du groupe Lemma à la Bibliothèque internationale

Le festival « Détours de Babel », qui a pour thème cette année « Retour aux sources »  aura ouvert la danse la veille, le vendredi 16, avec entre autre Rokia Traoré à la Belle Electrique . Comme chaque année ce festival  nous permet de découvrir des musiques atypiques, transculturelles, improbables et d’une richesse inouïe. Comme le dit Benoit Thiebergien dans son édito :  « Une expérience à vivre en temps réel, aux sources de l’écoute, là où les sons prennent vie et se livrent à ceux qui n’ont pas froid aux oreilles » !

Souad Asla a réussi un pari magnifique : originaire de Béchar dans le Sahara algérien et soucieuse de maintenir le patrimoine culturel local, elle réussit à convaincre, progressivement, onze femmes – âgées de 20 à 70 ans (trois générations) de quitter l’intimité de leur cercle pour se produire sur scène avec elle. Pour la première fois elles pratiquent au grand jour les répertoires traditionnels de la région de Béchar qui étaient jusque-là strictement réservés à la gente masculine.

Ces femmes se réunissent chaque vendredi et chantent, jouent de la musique, s’entraident, parlent de tous les sujets : un espace de liberté incroyable où la musique devient aussi un combat social, culturel et éducatif. Interrogée sur ce projet, Souad Asla précise : « Pour la plupart, c’est un héritage familial, je dirai presque inné. C’est une région où les gens s’expriment beaucoup par la musique. De plus, pour les femmes, c’est un espace de liberté incroyable. C’est ce qui me fascine : pendant ces cérémonies ou ces fêtes, ces femmes débordent de liberté, il n’y a aucun tabou. Ça dépasse la musique. Ce sont donc les gardiennes de ce patrimoine. Elles se laissent emporter lorsqu’elles sont sur scène et reproduisent le même groove de leur désert, ce qu’elles font dans les cérémonies ou dans les mariages lorsqu’elles sont chez elles dans la clandestinité. »

https://www.detoursdebabel.fr/Lemma

Vous pourrez retrouver une partie des chanteuses du projet Lemma pour un concert-rencontre à la bibliothèque internationale le samedi 17 mars à 11h, en avant-première de leur concert du soir à la salle Olivier Messiaen.

Ce sera l’occasion pour Souad Asla et ces femmes de présenter quelques chants en version plus intime, d’en expliquer leur force libératoire et le contexte dans lequel ils sont chantés, ensemble, chaque vendredi depuis des siècles. Mais aussi de parler de leur vie dans la région de Béchar dont les chants restent méconnus dans le reste de l’Algérie.

Author: Anne

Rêvant d'épouser un chef d'orchestre, elle s'essaie en cachette aux concertos de Mozart pour piano et orchestre, elle au piano et l'orchestre au cd. Rêvant d' être contrebassiste, elle s'achète un violoncelle pour ne pas changer de voiture. Différente de ses camarades blogueurs par son grand âge, elle tente de sauver bmol du désert classique et jazzistique ! Grisée par bmol, la montagne, la musique et le chocolat, bref tout ce qu'il faut pour sauver une bibliothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.