COKO ET DANITO « Le cri du poilu »

Pour bronzer intelligent en écoutant des petits sons frais qui vont bien, les discos de Grenoble vous conseillent pendant tout l’été les albums récents qui ont retenu notre attention. Des mini-chroniques sous la forme d’un cocktail d’été : 3 lignes + 1 vidéo + 1 visuel. Agrémentez d’1 mojito et laissez la musique remonter jusqu’au cerveau…

Au moment de la célébration de la grande guerre, Coko et Danito  consacrent un spectacle, puis une tournée, puis un  CD à «  la der des der » . Après une recherche approfondie à la BNF (Bibliothèque Nationale de France pour les non initiés), les deux artistes constatent que la tendance générale des chansons de la période n’est ni à l’humour, ni au pacifisme. Et puis, qu’à quelques exceptions près (« quand Madelon », «  avec l’ami Bidasse ») , peu de ces textes sont encore connus aujourd’hui. Pourtant, à cette époque, en plus de leur fonction de divertissement, les chansons étaient de véritables media, destinées à galvaniser le moral des troupes ou encore à diffuser des informations. Et puis, certains de ces textes, loin de la propagande officielle ont bien entendu été censurées. C’est à une reprise acoustique (guitare, accordéon) de ces inédits antimilitaristes et humoristiques, que nous convient ici Coko et Danito. Des musiciens comme les Ogres de Barback ou Francesca Soleville sont invités à les rejoindre sur le front chanté de cet album. Un régal pour l’aspect historique et pour la saveur des chansons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.