CYNDI LAUPER, « Memphis Blues »

Quand Cyndi Lauper rend hommage au Blues sur la route de Memphis ça donne « MEMPHIS BLUES »…

J’avoue franchement, je ne suis pas amateur de blues et je ne connais pas grand-chose à ce style de musique. Mais apprenant que Cyndi Lauper, égérie engagée et délirante de la pop-music américaine reprend des standards de blues pour son nouvel album, ma curiosité fut aussitôt attisée par ce nouveau virage musical.Un changement de style pour Cyndi après un dernier album électro-dance qui prouve sa capacité vocale et artistique à chanter dans tous les genres musicaux.

Ayant écouté des extraits sur le net, ce fut la révélation ! J’ai apprécié ce blues teinté de rock grâce à l’originalité et la qualité musicale de ces reprises, d’ailleurs ne dit-on pas que le blues a influencé la naissance du rock ?Alors je me suis précipité pour faire partager cette nouvelle et demander l’achat de l’album de Cyndi à ma collègue Emeline qui est chargée d’acheter les cd de ce genre.

Il faut dire que sur ce coup là, Cyndi a su s’entourer de bluesmen de grande renommée comme l’éternel B.B. King et le pianiste-compositeur Allen Toussaint pour le sublime « Early in the morning« , le guitariste-chanteur Johnny Lang pour « Crossroads » et « How blue can you get« , l’harmoniciste Charlie Musselwhite avec « Down don’t bother her » et un autre duo avec la chanteuse Ann Peeples sur « Rollin and Tumblin« .Avec cet album mélangeant le rock et le rhythm’n’blues, notre rockeuse pop fait un retour aux origines du rock n’roll sur la route de Memphis, la capitale du blues et vous fera rentrer comme moi dans l’âme du blues à travers ces réinterprétations de chansons de légendes.Finalement écouter le blues de Cyndi Lauper c’est plutôt une expérience renversante.

Où trouver ce document ?

Auteur : Stéphane

Encyclopédiste des années 80 et collectionneur de 45 tours, il ne s'est toujours pas remis de la séparation du groupe ABBA. A toujours rêvé d'être un rockeur à la Rod Stewart mais aurait aimé aussi savoir jouer de la harpe celtique. Véritable archéologue du fonds commun Musique, il souhaite faire revivre des artistes inavouables à travers des articles et des vidéos sur Bmol, en assumant sans complexe son côté rétro et nostalgique de la génération Casimir! A osé un jour passer "Dancing Queen" à l'espace Musique et Cinéma de la bibliothèque Kateb Yacine !

2 Replies to “CYNDI LAUPER, « Memphis Blues »”

  1. Alors là j’suis bluffée ! La voix de Cindy Lauper m’a toujours fait l’impression d’une craie qui grince au tableau… mais là en regardant la vidéo, je suis surprise : Cyndi est crédible !!!

  2. Cindy Lauper a vraiment des talents cachés :
    > Pousser Stéphane à écouter du Blues
    > Avoir un style capillaire…hmmm… intéressant !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.